Amazon sur le point de supprimer des centaines d’emplois

Amazon va supprimer des centaines d’emplois au sein de son service client à Seattle, a déclaré lundi une source proche du dossier. La société préfèrerait injecter ses ressources dans des secteurs en croissance rapide, comme son assistant vocal Alexa.


Reuters

Les suppressions de postes, qui ne sont pas coutumières du plus grand distributeur de produits en ligne au monde, devraient concerner moins de 500 emplois, relate la source sous couvert d’anonymat. Amazon a déterminé, en faisant son planning pour 2018, que certains secteurs matures de l’activité n’avaient plus besoin d’autant d’employés pour maintenir les résultats espérés, selon cette même personne.

On ne sait pas encore avec précision quelles sont les équipes qui vont être affectées. Le service client d’Amazon comprend ses activités de distribution et de place de marché, ainsi que des programmes comme la livraison de repas à domicile Amazon Restaurants.

La compagnie basée à Seattle était plutôt dans une dynamique d’embauche ces derniers temps et a d’ailleurs créé 130 000 emplois dans le monde entier en 2017. Amazon a également dévoilé des plans d’ouverture d’un second siège social en Amérique du Nord, ce qui signifierait la création de 50 000 postes supplémentaires. Un chiffre comprend les employés de Whole Foods Market, racheté par Amazon pour 13,7 milliards de dollars (11,11 milliards d’euros) l’année dernière.

Mais de nombreux emplois au sein des bureaux de la société vont vers des secteurs en pleine croissance, comme le département dédié au cloud computing Amazon Web Services, ou d’une manière générale, les secteurs qu’Amazon envisage comme secteurs à fort potentiel comme la commande vocale.

« Nos prévisions 2017 pour Alexa étaient très optimistes et nous les avons largement dépassées », a tenu à souligner Jeff Bezos, le fondateur et directeur exécutif d’Amazon, dans un communiqué publié plus tôt dans le mois. « Ce n’est pas souvent que l’on a des bonnes surprises de cette taille, nous allons mettre les bouchées doubles. »

Amazon espère qu’Alexa fera un jour partie de la vie quotidienne des consommateurs afin de développer le shopping par commande vocale.

La société dispose actuellement de 3 900 postes à pourvoir à Seattle et les victimes de ce plan de suppression de postes sont appelées à y postuler. La société dispose de nouveaux locaux d’une surface de près de 10 000 m2 dans la ville pour embaucher de nouveaux employés.

Cette information a été rapportée par le Seattle Times.

Traduit par Clémentine Martin

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

Mode - DiversDistribution