Feu nourri de critiques pour le shooting "migrant chic" d'un photographe hongrois

Un shooting photo qui tire son inspiration des scènes de migrants essayant désespérément d'atteindre l'Europe a suscité un rejet très marqué dans les médias sociaux ce jeudi, forçant son auteur, un photographe hongrois, a les retirer de son site.

En particulier, une photo de Norbert Baksa, tirée de la série « Der Migrant », montre un modèle sensuellement vêtu d'une chemise ouverte, et la tête couverte d'un foulard, posant pour un selfie à côté d'une clôture de barbelé, similaire à celles installées aux frontières hongroises.


Une photo de la série "Der Migrant". - baksanorbert/facebook

Une autre image en noir et blanc montre une femme assise regardant vaguement au loin, agrippant la clôture, et portant ce qui semble être des bottes en daim et une veste en satin noir.

« Une campagne de mauvais goût », peut-on lire sur le compte Twitter du photographe syrien Sima Diab. « Un art complètement disjoncté », selon un autre tweet de Nigel Britto.

Face aux critiques, Norbert Baksa, dont le travail a notamment été publié dans Cosmopolitan, Elle et Playboy, a retiré les photos de son site dans les 48 heures suivant leur publication. Celui-ci a déclaré que « l'objectif du shooting était précisément de faire réfléchir les gens sur la situation selon des angles et des points de vue différents. »


http://norbertbaksa.prosite.com/

Le photographe, a par ailleurs critiqué face à l'AFP, la couverture « incomplète » faite par les médias de la plus grande crise migratoire connue en Europe depuis la Seconde Guerre Mondiale. « La situation est très ambiguë et nous voulions représenter cette ambiguïté (en photographiant) quelqu'un qui est misérable et en même temps magnifique, et qui malgré la situation possède de beaux vêtements et un smartphone », a-t-il ajouté.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - AccessoiresLuxe - AccessoiresMédias
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER