Ïdkids.community, une communauté qui s’étoffe autour de l’enfant

Mode avec les griffes Okaïdi, Obaïbi et Jacadi, jeux et jouets avec Oxyul-Eveil et jeux, crèche avec Rigolo comme la vie, magazine avec Bubble ou même label musical avec JoyVox…. né il y a 20 ans avec la marque de textile roubaisienne Okaïdi, Ïdkids Group opère désormais dans toute la sphère de l’enfant. En 2016, pour souligner ce positionnement et mettre en avant cette communauté de marques, le groupe s’est rebaptisé Ïdkids.community.


Ïdkids.community a récemment lancé la plateforme The Collective Lab un laboratoire d'idées qui fédère 2 000 personnes pour améliorer ses produits et services - DR

« Cette communauté rassemble à la fois nos marques de produits et services pour les enfants de 0 à 12 ans. Toutes ont pour volonté d’être bénéfiques et militantes. Mais elle rassemble également nos parties prenantes : nos 6 000 collaborateurs présents désormais dans près 70 pays, nos clients parents, grands-parents, éducateurs… les enfants, nos fournisseurs, nos partenaires et franchisés, les collectivités locales, les associations et ONG avec qui nous coopérons dans le cadre notre Fondation », explique Grégoire Duforest, cofondateur historique et président d’Ïdkids.community.

Et cette communauté, le groupe familial pourrait encore l’élargir. « Nous continuons à développer nos marques, notamment à l’international. En 2017, nous avons ouvert 180 nouveaux magasins dans le monde, près de quatre par semaine et nous comptons poursuivre. Et nous voulons développer notre offre de nouveaux produits et services pour répondre à ces nouvelles attentes. Nous sommes en recherche de nouvelles pistes tant à l’interne qu’à l’externe », détaille Cédric Poncelet, responsable développement new business. L’année dernière, le groupe a par exemple fait l’acquisition de Cmabulle, une application qui permet aux parents de partager les trajets de conduite des enfants à l’école ou pour les activités.

Depuis peu, cette dimension communautaire s’incarne dans un nouveau projet, The Collective Lab. Cette plateforme en ligne, qui regroupe 2 000 clients, collaborateurs du groupe ou professionnels de la petite enfance, se veut un laboratoire d’idées au sein duquel, selon leur profil, les volontaires sont invités à donner leur avis sur les produits ou encore proposer leurs idées. « Nous commençons tout juste à nous en servir car elle n’a été lancée qu’en août dernier. Mais le Collective Lab nous a déjà permis de relire et ajuster notre offre textile - ajustement des gammes de couleurs, relecture de propositions de graphismes –, ou de tester des pistes de jouets innovants auprès de parents pilotes », indique François Derveaux, responsable études et marketing au sein d’Ïdkids.community.

Ïdkids.community, qui regroupe désormais 10 marques et compte plus de 1 200 magasins - dont plus de la moitié sont des magasins Okaïdi -, a réalisé un chiffre d’affaires enseignes de 950 millions d’euros en 2017. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimMédiasBusiness