RK, une nouvelle marque de chaussures « made in Beyrouth »

Raafat Karimeh, diplômé des Beaux-Arts et ancien assistant de Peter Knapp, directeur artistique du magazine Elle dans les années 1960, a lancé sa propre marque de chaussures en mai 2015 et a vendu 1 500 paires les cinq premiers mois.


Chaussures RK

Le fondateur, d'origine libanaise, souhaite se concentrer sur les trois modèles déjà présents aujourd’hui dans sa gamme et en proposer des variantes grâce aux couleurs et matières. En fibres synthétiques et en cuir, les chaussures RK sont aussi fabriquées avec des tissus empruntés au prêt-à-porter pour ses slippers et sneakers.

Vendues entre 70 et 100 euros en moyenne, les slippers et sneakers RK sont fabriquées au Liban, à Beyrouth, à la main.

Les modèles RK sont distribués en ligne sur le site Chou Chic et à travers plusieurs points de vente dans le monde (au Liban, en Arabie saoudite, en Espagne, en Italie au Sénégal, à Oman).

En France, la marque est présente dans la boutique la Corniche au Pyla-sur-Mer. Le prochain objectif pour RK est l’ouverture de son propre e-shop, le 1er mai prochain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresLuxe - ChaussuresNominations