Walmart : croissance record du chiffre d'affaires au 2e trimestre

Walmart a annoncé jeudi la plus forte croissance trimestrielle de son chiffre d’affaires en dix ans et a relevé ses prévisions de ventes et de bénéfice annuels, provoquant un bond de plus de 10 % du titre du groupe, qui prouve ainsi qu’il est capable de résister à la concurrence d’Amazon.


Meilleure croissance trimestrielle en dix ans pour Walmart - Reuters

Le premier distributeur mondial a réalisé une hausse de 40 % de ses ventes sur internet aux Etats-Unis au deuxième trimestre de son exercice, après une progression de 33 % au trimestre précédent, et s’est dit en bonne voie de afficher une croissance de même ordre de son activité d’e-commerce sur l’année.

Les ventes en ligne du groupe américain sont surveillées de près car leur croissance avait ralenti pendant les fêtes de fin d’année, ce qui avait inquiété les investisseurs.

Ces bonnes performances en matière de ventes en ligne ont été favorisée la reconfiguration de son site et l’amélioration de ses livraisons de produits alimentaires achetés sur Internet.

Globalement, la croissance a été tirée par les ventes de vêtements et de produits alimentaires et saisonniers, qui ont rebondi au deuxième trimestre, après un creux en avril. Walmart a affiché près de quatre années de croissance d’affilée sur le marché américain, une performance inégalée par ses concurrents.

Le chiffre d’affaires des magasins américains ouverts depuis au moins un an a augmenté de 4,5 %, hors fluctuations du prix du carburant, alors que les analystes n’anticipaient qu’une hausse de 2,38 % au deuxième trimestre, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Walmart observe que cette hausse à périmètre comparable est la plus vive depuis plus de 10 ans.

Le chiffre d’affaires total a augmenté de 3,8 %, à 128 milliards de dollars, supérieur au consensus (125,97 milliards).

Mais la politique du groupe de baisse de ses prix, ainsi que la hausse des coûts de transport liée à une pénurie de camionneurs et les investissements dans l’e-commerce, ont continué à peser sur les marges. Ses marges brutes ont baissé pour le cinquième trimestre de suite, de 17 points de base.

Hors éléments exceptionnels, dont une charge liée à la vente d’une participation majoritaire dans sa filiale Walmart Brazil, le bénéfice par action ajusté est néanmoins ressorti à 1,29 dollar au deuxième trimestre à fin juillet, dépassant le consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui le donnait à 1,22 dollar.

L’action gagnait 10,32 % à 99,53 dollars vers 17h GMT à Wall Street, après avoir perdu 9 % depuis le début de l’année.

ASDA, la filiale britannique du groupe américain, a annoncé jeudi de son côté une hausse de 2,6 % de son chiffre d’affaires, en attendant sa reprise par son compatriote de plus grande taille Sainsbury. Walmart a vendu une participation majoritaire dans ASDA à Sainsbury en avril.

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimLingerieBalnèaireLunettesMariageMode - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER