×
Publié le
30 mars 2022
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A Cergy, le centre commercial Les Trois Fontaines dévoile sa modernisation

Publié le
30 mars 2022

Flanqué à l'origine d'un très vaste parking à ciel ouvert, Les Trois Fontaines, à Cergy-Pontoise (Val d'Oise), est l'un de ces historiques centres commerciaux né dans les années 70, qui nécessitait un coup de jeune pour mieux s'adapter aux envies actuelles des consommateurs. Après une première phase de rafraichissement (sols et plafonds) en 2016, ce pôle sorti de terre en 1972 dévoile aujourd'hui une extension de 33.000 mètres carrés (occupant une partie de l'ex-parking), venant s'ajouter aux près de 60.000 mètres carrés du site existant, qui a lui-même été rénové.


La rénovation-extension du site s'intègre dans un projet de revalorisation du centre-ville de Cergy - DR


Il y a dix ans, Les Trois Fontaines attirait encore 18 millions de visiteurs annuels, contre 13 millions aujourd'hui. L'érosion de sa fréquentation s'explique notamment par un aménagement vieillissant, une absence de restaurants, une Fnac obsolète et un manque de magasins dans les secteurs de la maison et des loisirs. L'objectif de cette phase de travaux -qui a duré trois ans- est de pouvoir renouer avec ce cap des 18 millions d'ici deux ans.

"Ce centre avait besoin de renouveau, ainsi que d'une réflexion sur l'offre face à la pluralité de nos clients, qui sont des étudiants, des familles et des travailleurs", décrit Renaud Mollard, directeur France de la foncière britannique Hammerson, qui avait acquis le pôle en 1995. Soit une zone de chalandise d'1,2 million d'habitants, pour un centre qui ouvre désormais sept jours sur sept depuis la fin d'année 2020.

Avec l'inauguration de l'extension le 30 mars, 72 nouvelles boutiques s'ajoutent aux 130 déjà existantes (certaines peaufinent encore leurs travaux). Première arrivée de taille pour attirer la clientèle? Le groupe Inditex, qui n'était jusqu'ici pas présent dans le centre. La locomotive Zara s'est installée en octobre dernier sur 2.500 mètres carrés, épaulée par ses petites sœurs Stradivarius et Bershka qui viennent d'ouvrir leurs portes.

"Cela faisait quinze ans que nous souhaitions les faire venir, et nous voyons déjà un impact de la présence de Zara sur la fréquentation. Selon Inditex, ce magasin entre déjà dans le top 10/15 des Zara les plus lucratifs en France", appuie Hervé Deniau, directeur des Trois Fontaines, qui espère attirer dans ce centre davantage de profils CSP+ venant des zones pavillonnaires du Vexin.


Nouveaux concepts à tous les étages - FashionNetwork


Dans quelques semaines, c'est la mode à petits prix de Kiabi qui s'implantera dans l'extension, sur 1.765 mètres carrés. L'enseigne nordiste renforce là sa présence francilienne, en visant les grands centres commerciaux régionaux, elle qui est davantage habituée des zones d'activité de périphérie.

Malgré ces nouveaux venus de taille au rayon mode, l'équipement de la personne n'est plus aussi omniprésent dans les allées. "ce secteur représentait auparavant 60 à 70% de l'offre, et ce taux est aujourd'hui en deçà de 50%. Nous pensons qu'il s'agit d'une bonne proportion", indique Renaud Mollard. Ce recul se fait donc au profit des acteurs de la restauration et des loisirs: Les Trois Fontaines accueille désormais un espace de coworking, une salle de sport, un cabinet médical, un espace de gaming et réalité virtuelle, ainsi qu'une quinzaine de points de restauration dans un food court tourné vers la ville, qui a été ouvert en septembre 2020.

Façades ouvertes vers l'extérieur, puits de lumière et hauteur sous plafond caractérisent l'extension, qui enregistre aussi l'arrivée de la chaîne de sneakers JD Sports, des doudounes Jott, de Lego, de l'enseigne Superdry, du bazar à la nipponne Miniso, des produits de beauté Rituals et Adopt', ou encore de Tommy Hilfiger.


La lumière naturelle rentre plus fortement dans le centre - DR


Côté rénovations, Auchan a modernisé son hyper de fond en comble, en passant sur un seul niveau, mais en gardant la même surface. Lacoste (piloté par un franchisé), Go Sport, Mango et Sephora ont quant à eux déménagé pour de nouvelles cellules, souvent sur une plus grande surface, à l'image d'Adidas, qui passe de 160 à 600 mètres carrés.

Les Trois Fontaines compte aussi souligner son ancrage dans le Val d'Oise. En ouvrant un espace dédié au recrutement sur le plan local (pour les métiers de la vente, de la sécurité ou de l'entretien par exemple), mais aussi en confiant des boutiques -éphémères ou non- à des entrepreneurs et jeunes marques du 95. C'est le cas avec l'installation du multimarque de mode enfant King Five, ou de la griffe de sportswear Force et Courage, fondée à Cergy par Kamal Cherifi en 2014.

La rue des galeries, qui mène de la gare RER au centre, et dont les murs des 25 boutiques ont progressivement été rachetées par Hammerson, va aussi être rénovée. Un tiers des visiteurs des Trois Fontaines y accèdent par les transports en commun, il faut donc soigner cette entrée. Un fleuriste et un barber shop vont par exemple prochainement y être ouverts, pour donner "une ambiance centre-ville" à cette rue qui abritait auparavant surtout des banques et assurances.

Enfin, le prochain chantier de ce lieu de shopping qui fête ses 50 ans se nomme Cergy3. Un pôle attenant aux Trois Fontaines, que la foncière avait acquis en 2017 pour 81 millions d'euros et dont elle présentera le nouveau visage d'ici un à deux ans. Soit 10.000 mètres carrés qui seront consacrés à l'univers des loisirs.


A droite, projection du pôle une fois sa modernisation achevée, d'ici un à deux ans après la transformation de Cergy3. - DR


Au total, ces travaux de remise à niveau et d'agrandissement (qui intègrent un nouvel espace de stationnement de 3.700 places de parking) auront coûté près de 360 millions d'euros à Hammerson. Une enveloppe à laquelle s'ajoutent 50 millions d'euros investis par les enseignes et marques locataires pour aménager ou remodeler l'intérieur de leur boutique. A l'image du jeanneur Levi's, qui présente à Cergy son nouveau concept pour la première fois dans l'Hexagone.

Porté par son slogan tout neuf, "Life in the city", Les Trois Fontaines ambitionne dans les années à venir de quasiment doubler son chiffre d'affaires annuel, qui voisine à ce jour les 350 millions d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com