×
Publié le
18 nov. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Atelier Cologne se reformule avec en ligne de mire l’Asie

Publié le
18 nov. 2022

Fondée en 2009 par Christophe Cervasel et Sylvie Ganter, et rachetée sept ans plus tard par le groupe L’Oréal, Atelier Cologne, qui avait pour vocation initiale de redonner ses lettres de noblesse à l’eau de Cologne, opère discrètement une véritable remise à plat.


Encens Céleste, le nouveau parfum de la Collection Rare d'Atelier Cologne - DR


Côté distribution d’abord, la marque, qui s’est retirée du marché nord-américain au début de l’année 2022, fait de même en Europe depuis quelques mois. A l’exception de quelques e-retailers, la griffe olfactive ne compte plus de boutiques et de revendeurs sur le Vieux Continent et son e-shop ne livre plus la région.

En France, son marché domestique, Atelier Cologne a fermé sa boutique du Marais en septembre dernier, et s’épanouit désormais uniquement au sein de La Samaritaine.

Car dans le cadre de son repositionnement et de son changement d’image, Atelier Cologne indique se concentrer à court et moyen termes sur la région Asie-Pacifique. "Ces dernières années, Atelier Cologne s’est considérablement développée en Asie, principalement en Chine où nous sommes aussi présents sur T-Mall", indique Philippine Lesieur, la directrice marketing d'Atelier Cologne, précisant que la marque compte aujourd’hui une vingtaine de points de vente dans le monde. Des boutiques situées en Asie donc, mais aussi au Moyen-Orient.

Le choix de la Chine ne doit rien au hasard puisque, selon la maison de composition japonaise Takasago, d’ici 2025, le pays devrait devenir le deuxième marché mondial de la parfumerie fine, juste derrière les Etats-Unis.

Au début de l’année, Atelier Cologne a lancé une nouvelle collection de parfums d’exception baptisée "La collection Rare", une collection qui s’émancipe des fragrances aux notes d’agrumes qui ont fait le succès de la marque, pour proposer des parfums boisés à base de santal ou encore de oud. Des odeurs qui semblent ainsi calibrées pour les marchés asiatiques. Dernier né de la collection, "Encens Celeste" joue quant à lui sur l’association de l’encens, de la bergamote et du ciste (30 ml 103 euros).

"Le nouveau positionnement d’Atelier Cologne invite à une redéfinition de la parfumerie artisanale de luxe. Il s’exprime à travers une nouvelle identité visuelle proposant une vision artistique de la nature, ainsi qu’un nouveau concept retail. Encens Celeste, dernier ajout à la collection Rare, incarne cette promesse", explique Philippine Lesieur.

Atelier Cologne a ainsi récemment inauguré un magasin à Guangzhou en Chine, où sont mises à l’honneur les matières naturelles comme le bois ou encore la pierre.

Atelier Cologne, qui depuis le mois d’octobre dernier a intégré un pôle nouvellement créé au sein de L’Oréal Luxe, celui des parfums de luxe qui compte notamment Maison Margiela, Viktor&Rolf ou encore Cacharel, veut également étoffer ses gammes autour de l’art de vivre et du bain.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com