×
Publié le
15 mai 2014
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bangladesh: 176 fermetures d’usines post-Rana Plaza

Publié le
15 mai 2014

Depuis avril 2013 et l’effondrement meurtrier du Rana Plaza, 176 usines du secteur textile du Bangladesh ont fermé leurs portes. Les donneurs d’ordres fuiraient ainsi les usines en locaux partagés ou loués, selon la fédération locale.

Photo : AFP - Archiv


Le Bangladesh garment manufacturers and exporters association (BGMEA) pointe l’augmentation des salaires, la perte de compétitivité, les audits de commanditaires occidentaux et le désaveu politique du secteur comme responsable de ces fermetures. Et les professionnels craignent d’autres fermetures, face aux programmes de contrôle mis en place par les Américains et les Européens.

Dans les faits, les fermetures auraient été principalement causées par la difficulté des entreprises à payer les salaires des ouvriers, dont le niveau a été relevé suite aux manifestations ayant suivi le Rana Plaza. En novembre dernier, un accord a été trouvé autour d’un salaire minimum de 68 dollars, mis en place au mois de décembre.

Pas moins de 80 % des exportations du Bangladesh concernaient l’an passé des produits de textile et d’habillement. Soit quelque 27 milliards de dollars de produits, issus de quelque 4 500 usines. Le pays est ainsi le second fournisseur mondial d’habillement après la Chine. Avec plus de 3 millions d’emplois, le secteur est un pilier de l’économie nationale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com