×
Publié le
15 nov. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bayonne: un trop-plein de projets commerciaux?

Publié le
15 nov. 2013

La grosse affaire de la Sodec au Mapic 2013 est la présentation de son projet Les Allées Shopping à Bayonne Ondres. Un centre de 100 000 m² présenté qui se divise en deux parties inégales : un centre commercial de type classique sur 72 000 m² avec un Auchan de 12 000 m² de vente, et un retail park de 25 000 m².

Le projet de Sodec Les Allées Shopping


Le premier est libéré de tout recours et son ouverture est prévue pour fin 2015. Le retail park a obtenu sa Cdac vendredi dernier 8 novembre. Il sera, selon le promoteur, à dominante maison. Le centre commercial regroupera lui, toujours selon la Sodec, 160 boutiques environ avec un anneau de 20 000 m² destiné à accueillir des enseignes de mode, un food court et 15 moyennes unités.

Seulement, Les Allées Shopping n‘est pas le seul projet dans la région. Outre une extension prévue au centre commercial Bab 2, c’est un autre mastodonte à l’échelle de la zone de chalandise qui est programmé. Le projet Inter Ikéa de Bayonne également. Avec cette fois 76 000 m² et 92 cellules prévues eux aussi pour 2015.

Le projet Inter Ikea



Sur son site, le promoteur issu de la société d'équipement de la maison cite comme enseignes Ikea, Carrefour, New Yorker, Sport 2000, Armand Thiery, Etam lingerie, Foot Locker, Histoire d’Or, Sergent Major, Swarovski, Afflelou, Julien d’Orcel, Krys, Marc Orian, Make Up Story's, Celio, Jules, Brice, Bizzbee, Acuitis, Brioche Dorée, MC Donald's, Pepe Jeans, Réserve Naturelle, Sephora.

Enfin, proche de Bayonne, deux villes, Dax et Mont de Marsan, ont des projets également. Sur des surfaces se situant autour de 40 000 m².

La région peut-elle absorber tous ces projets ? Pour la Sodec, il n’y a pas grand chose entre Bordeaux et l’Espagne. Et donc Les Allées Shopping ont toutes leur place. Le promoteur a même signé un partenariat avec l’Union commerciale de Bayonne pour une entente réciproque. Un bon coup de pub selon lui puisque, pas encore ouvert, le centre a déjà fait connaître son nom !

L’association du commerce spécialisé Procos, qui s’inquiète via une étude de la montée de la concurrence des centres commerciaux entre eux et surtout face à des centres-villes de villes moyennes en pleine souffrance, c’est à une mort certaine du centre-ville de Bayonne que l’on pourrait assister.

Procos va d’ailleurs piloter une étude en mars-avril prochain sur le secteur. Mais Pascal Madry, son directeur, prévient déjà: "Nous avons mesuré que, pour absorber tous les projets autorisés, il faudrait que la zone accueille 100 000 habitants nouveaux en deux ans". Autant dire que cela lui paraît irréaliste….

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com