Brunello Cucinelli maintient son rythme de croissance au premier trimestre

La griffe italienne Brunello Cucinelli démarre 2019 en poursuivant son rythme de croisière avec une croissance de 8,1 % au premier trimestre. La marque de luxe spécialisée dans le cachemire, qui va lancer sa première ligne junior cette année, a réalisé entre janvier et mars un chiffre d’affaires de 160,4 millions d’euros. A taux de change constants, la hausse a été de 7,1 %.
 
La griffe italienne a bien débuté l'année - brunellocucinelli.com

Elle a enregistré des progressions sur tous ses marchés et canaux de vente, ce qui permet à son fondateur et PDG, Brunello Cucinelli, d’afficher un certain optimisme : « Grâce à une croissance toujours constante et équilibrée, nous abordons ce nouveau projet enfant avec enthousiasme, respect et mesure. Vu l’excellent niveau de commandes pour l’automne-hiver 2019, nous envisageons d’atteindre les sains objectifs de croissance de 8 % », déclare-t-il dans un communiqué à l’occasion de la publication des résultats trimestriels.
 
Les ventes du groupe ont notamment continué à progresser à l’étranger, qui représente aujourd'hui 82,3 % de son chiffre d’affaires. A commencer par l’Amérique du Nord, le débouché le plus important pour Brunello Cucinelli - il pèse 28,9 % sur les ventes totales de la marque - avec un chiffre d’affaires de 46,4 millions d’euros, en hausse de 9,2 % par rapport à la même période un an plus tôt.
 
Les ventes en Europe ont augmenté de 8,7 % à 52,1 millions d’euros, tandis que le chiffre d'affaires dans la Grande Chine a progressé de 12,7 % à 15,4 millions d’euros. En Italie, la griffe confirme une tendance positive avec une croissance de 4,2 % sur les trois premiers mois de l’année, à 28,4 millions d’euros. Des ventes tirées par la clientèle locale, mais aussi par des touristes haut de gamme.  
 
La société souligne en particulier les bons retours enregistrés par son atelier de couture pour homme "Sartoria di Solomeo", un service introduit au deuxième semestre 2018. Elle table également sur un bon accueil de sa ligne enfant, « une naturelle expansion de (son) offre de prêt-à-porter, avec des collections dédiées qui seront lancées dans la deuxième partie de l’année », indique-t-elle dans son communiqué.
 
Au premier trimestre 2019, les ventes de la maison italienne à travers le canal de vente directe, représenté par 100 boutiques, ont crû de 8,5 % à 71,2 millions d’euros. Dans le réseau des magasins en franchise, les ventes ont reculé de 4,4 % à 11,1 millions d’euros. Un résultat qui s’explique par la conversion de quatre franchises en magasins en propre. A périmètre comparable, la croissance a été de 6,4 % sur ce canal. Les ventes aux clients multimarques et dans les grands magasins ont progressé de 9,8 % à 71,1 millions d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER