×

C&A programme des ateliers "do it yourself" en magasin

Publié le
today 26 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après Kiabi et ses ateliers DIY à Reims, et H&M qui propose des options de customisation dans certaines de ses adresses, c’est au tour de C&A de planifier des activités engageant ses clients au sein du point de vente. La chaîne néerlandaise de prêt-à-porter organise cette saison une série de cours participatifs et gratuits au sein de son réseau tricolore, dans le cadre de sa campagne Wear the Change, en faveur d'une mode souhaitée plus durable.


Les broderies My Little Paris qui seront offertes, pour l’achat d’un t-shirt en coton bio, dans 14 magasins C&A en décembre. - C&A


En octobre, c’est une série d’ateliers d’upcycling mode que C&A a mis en place dans trois de ses lieux de vente parisiens : l’association Pik Pik avait été mandatée pour apprendre à un groupe de clients à transformer leurs vêtements usagés pour en faire d’autres objets du quotidien. Un vieux jean qui devient cache-pot, par exemple. Puis, ce mois-ci, ce sont des séances de fabrication de cosmétiques naturels (maquillage) et produits d’hygiène (lessive et dentifrice) qui ont été proposées dans cinq points de vente de la région francilienne.

En amont des fêtes, l’enseigne réitère l’expérience pour ce qui devient un projet plus national puisque les ateliers de customisation et de broderie prévus pour le mois de décembre se tiendront durant trois samedis (les 7, 14 et 21 décembre) dans sept points de vente d’Ile de France ainsi qu’à Nice, Lyon, Nancy, Villeneuve d’Asq, Toulouse, Le Mans et Montpellier. C&A s’est pour l’occasion associée à My Little Paris pour les mettre en place.

C'est pour l'enseigne de mode familiale une façon d’interpeller ses clients, en montrant de façon concrète une facette de son engagement pour plus d’éco-responsabilité. Il s’agit aussi d’attirer des visiteurs en magasin, en proposant une expérience nouvelle, dans un réseau qui se restructure dans l’Hexagone. En avril dernier, la direction de l’enseigne a fait part de son intention de rationaliser sa présence sur le marché français, en fermant 14 de ses 150 unités tricolores.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com