×

Champs-Elysées : comment requalifier "la dernière autoroute urbaine" de Paris ?

Publié le
today 11 avr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A l’approche des jeux Olympiques, le Comité Champs-Elysées a fait appel à une cinquantaine d’acteurs publics et privés, regroupés autour de l’agence d’urbanisme PCA-Stream, pour imaginer comment changer le visage de « la dernière autoroute urbaine de la capitale », en relevant notamment que son offre commerciale laisse peu de place à des commerces français et souffre d’une dominance de la restauration et de la mode.


L'avenue passerait de 2x4 voies à 2x2 voies, avec des trottoirs moins hauts pour faciliter les livraisons - Comité Champs Elysées


L’idée première du travail mené serait de réduire la voirie de deux fois quatre voies à deux fois deux voies, tout en instaurant de nouvelles voies piétonnes pensées pour les « nouveaux usages ». A savoir un niveau homogène entre trottoirs et chaussée afin de faciliter les livraisons et déposes de passagers. Des navettes dédiées permettraient en parallèle de circuler sur l’avenue.

De leur côté, les trottoirs devraient au passage se voir offrir une plus grande largeur, un nouveau revêtement, des voutes sylvestres et des terrasses homogénéisés. Du côté ensoleillé de l’avenue, la plus marchande des deux, les experts prônent même une largeur accentuée du trottoir afin d'encourager la flânerie, tandis que le côté ombragé pourrait être doté de voies « à mobilité douce » à double sens. Un projet déjà évoqué par le passé.


Des kiosques et pavillons dédiés aux savoirs-faire français sont proposés - Comité Champs Elysées


Si le document n’aborde qu’avec une grande parcimonie l’offre commerciale de l’avenue, il propose néanmoins le déploiement de kiosques contemporains. « Ces nouveaux espaces devront faire l’objet d’une programmation pour répondre à un des enjeux centraux soulevés dans le diagnostic de l'étude : le manque de diversité et de typicité de l’offre de commerce et de restauration sur les Champs-Élysées », indiquent les experts. Qui proposent que ces lieux soient consacrés à une restauration créative ou à des pop-up stores dédiés à des créateurs et artisans français d’exception. « Ils devront être modulables, faciles à déplacer et ouverts des deux côtés », précise le document.
 
Une approche de mise en avant des savoir-faire tricolores qui se retrouveraient sur une place de l’Etoile, où est proposée l’installation de jardins et de douze pavillons dédiés à la culture, la gastronomie et l’artisanat. Incitant notamment les touristes à parcourir l'ensemble du pourtour pour l'heure timidement paysagé de la place Charles-de-Gaulle.


L'Etoile pourrait se transformer selon les saisons en patinoire, plage ou espaces agricoles pédagogiques - Comité Champs Elysées


Au-delà des spectaculaires transformations saisonnières (patinoire en hiver, plage en été, champs au printemps…) qui retiendront immanquablement l’attention, l’étude propose surtout une nouvelle approche de toute la zone entourant les Champs-Elysées. Et insiste sur la nécessité d'une réflexion menée zone par zone.
 
Pour chacun des sept secteurs autour des Champs eux-mêmes (Îlot Rouyal, Triangle d’or, Marceau, ambassades, Friedland, la « face cachée » côté Haussmann et le « secteur du pouvoir »), les experts proposent que soient mises en place des réflexions thématiques autour des points forts existants. Notamment « en encourageant l’implantation de nouveaux services et commerces en lien avec sa thématique (culture, gastronomie…) », précise l’étude.


L'un des éléments clefs de l'étude porte sur une réflexion zone par zone de l'offre culturelle et commerciale - Comité Champs Elysées


Ces propositions ne sont pour l'heure qu'une première étape. « Le Comité Champs-Élysées souhaite poursuivre la réflexion engagée et créera un groupe de travail ad hoc réunissant des acteurs du privé, français ou étrangers, avec l’objectif de prendre à nouveau la parole avant la fin de l’année 2019 pour déterminer les conditions de réalisation économiques et juridiques de cette ambition », conclut ainsi le document, qui pose les bases idéalisées de la réflexion et des négociations à venir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com