×
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
8 nov. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chez Kontoor Brands, les résultats trimestriels stimulés par le e-commerce

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
8 nov. 2021

Le groupe Kontoor Brands, Inc, propriétaire des marques Lee et Wrangler, a annoncé jeudi un chiffre d'affaires de 652,3 millions de dollars (565,2 millions d'euros) au troisième trimestre, en augmentation de 12% (11% en devises constantes) par rapport à la même période de l'exercice précédent.
 

Chez Kontoor Brands, les résultats trimestriels stimulés par le e-commerce - Instagram: @wrangler


Le spécialiste du denim basé à Greensboro, en Caroline du Nord, indique que sa croissance au troisième trimestre, qui a pris fin le 2 octobre 2021, est principalement liée à la croissance de ses activités en ligne, autant sur ses propres canaux de e-commerce que chez ceux de ses partenaires.
 
Cette bonne performance a été quelque peu compensée par la fermeture de ses magasins VF Outlet, ainsi que par l'arrêt de la vente de marchandises de marques tierces dans tous les magasins du groupe. Par rapport au troisième trimestre 2019, le troisième trimestre le plus récent avant l'impact de la crise sanitaire, la croissance du chiffre d'affaires de Kontoor a été de 2%, ou de 11% si on exclut l'impact de ces actions stratégiques.

Les revenus trimestriels de l'entreprise aux États-Unis ont atteint 492,8 millions de dollars (428,8 millions d'euros), en hausse de 8% par rapport aux 455,5 millions de dollars engrangés pendant la période précédente. Son canal e-commerce a enregistré une croissance de 52% aux États-Unis, tandis que ses ventes en gros sur Internet ont bondi de 90%. Par rapport au troisième trimestre 2019, les ventes en ligne au détail de Kontoor ont augmenté de 118%, tandis que les revenus de la vente en gros ont augmenté de 237% sur Internet.
 
Le chiffre d'affaires international a atteint 159,5 millions de dollars (138,1 millions d'euros), en augmentation de 25% par rapport aux 127,8 millions de dollars enregistrés pendant la période précédente. En Chine, la société a connu une croissance des revenus de 22%, tandis qu'en Europe, ses ventes ont augmenté de 19%.

Marque par marque, les revenus de Wrangler ont augmenté de 22% par rapport à l'année précédente pour atteindre 421,5 millions de dollars (364,8 millions d'euros), les opérations américaines de la marque affichant une croissance de 20%. Les revenus de Lee ont atteint 228,0 millions de dollars (197,3 millions d'euros), en hausse de 6% par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Au troisième trimestre, le bénéfice net de Kontoor s'est élevé à 63,4 millions de dollars (54,9 millions d'euros), soit 1,07 dollar par action diluée, contre 60,8 millions de dollars, ou 1,05 dollar par action diluée, pour la même période de l'exercice précédent.

"Kontoor occupe un positionnement idéal pour gagner des parts de marché, comme en témoigne ce trimestre marqué par une performance généralisée dans tous les segments, canaux et régions", se félicite le PDG de Kontoor Brands, Scott Baxter, dans un communiqué.

Depuis le début de l'exercice, Kontoor a enregistré un bénéfice net de 151,5 millions de dollars (131,2 millions d'euros), soit 2,56 dollars par action diluée, sur des recettes de 1,8 milliard de dollars — contre un bénéfice de 24,8 millions de dollars (21,5 millions d'euros), ou 0,43 dollar par action diluée, sur des revenus de 1,4 milliard de dollars, au cours de la même période de neuf mois pendant l'exercice 2020.

Face à cette bonne performance au troisième trimestre, Kontoor a revu à la hausse ses prévisions financières pour l'ensemble de l'exercice. L'entreprise espère désormais une croissance de ses revenus comprise entre 15% et 20%, aux alentours de 2,47 milliards de dollars (2,14 milliards d'euros).

"Nous pensons que notre élan va se poursuivre, comme en témoigne la hausse de nos prévisions pour l'ensemble de l'exercice financier", complète Scott Baxter. "Nos investissements stratégiques dans le numérique, la stimulation de la demande et les ressources humaines devraient alimenter l'accélération de nos activités principales", conclut-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com