×
Par
AFP
Publié le
4 nov. 2005
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Chine/chaussures de sécurité : mesures anti-dumping de l'UE en décembre

Par
AFP
Publié le
4 nov. 2005

PEKIN, 4 nov 2005 (AFP) - L'Union européenne prendra le mois prochain des mesures anti-dumping contre les importations chinoises de chaussures de sécurité en cuir, affirme vendredi le Financial Times, citant sans le nommer un haut responsable européen.


Le marché de "Silk Alley" à Beijing - Photo : AFP

La Commission européenne avait lancé en juin, dans le cadre des règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), une enquête anti-dumping sur ces importations de chaussures utilisées sur les chantiers et sites industriels, après une plainte déposée le 17 mai par des industriels européens.

Elle porte aussi sur les chaussures de sécurité en provenance d'Inde.

Après une visite dans des usines en Asie et auprès de distributeurs européens, les inspecteurs ont découvert "des preuves assez convaincantes de dumping", a déclaré au FT ce haut responsable européen à Bruxelles.

Le commissaire au Commerce Peter Mandelson doit dévoiler le mois prochain les mesures de défense commerciales, selon la même source.

Lors de l'annonce de l'ouverture de l'enquête, la porte-parole de M. Mandelson avait précisé que cela pouvait prendre la forme de droits de douane compensateurs mais aussi passer par des prix minimum à l'importation.

Une discussion préliminaire entre les 25 membres de l'UE consacrée aux droits de douanes sur les chaussures doit avoir lieu mercredi, affirme le journal.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.