×
Publié le
8 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Collaborations, digital et international: les nouvelles ambitions d’Olow

Publié le
8 nov. 2021

La marque de streetwear Olow, fondée par Mathieu Sorosina et Valentin Porcher en 2006, entame cette fin d’année 2021 avec de nouvelles ambitions. 


Le style Olow et la collaboration chaussures avec Kleman


"Si la crise sanitaire a ralenti nos projets de développement, nous avons su réagir en renforçant notre stratégie digitale, explique Mathieu Sorosina. Pour faire face à l’annulation des commandes, nous avons lancé plusieurs opérations de marketing sur le web pour colmater les pertes, et nous proposerons dès la fin du mois un tout nouvel e-shop intégrant un premier service de pré-commande sur des pièces liées, notamment, aux sorties des collaborations et d’éditions limitées."
 
Habituée aux partenariats, des projets avec l’illustrateur Jean Jullien ou avec des marques héritage telles que Saint James, la marque Olow vient de présenter une collaboration sur la chaussure en s’associant à Kleman, une marque créée en 1988 par la manufacture de chaussures Cléon et relancée récemment par Matthieu et Alexandre Cléon, les enfants des fondateurs de l'usine.

"Un projet né d’une rencontre au Pitti Uomo, détaille Mathieu Sorosina, et qui donne naissance aujourd’hui à deux paires de chaussures différentes, une déclinaison de leur modèle phare Padror, à la couleur unique et à la semelle imprimée de l’artiste Miles Tewson, et la Olan", une cocréation jouant sur le mix de cuirs (granuleux et lisse), deux paires de chaussures faites à Cholet et que nous proposons à des prix défiant toute concurrence, soit 190 et 200 euros."


La collaboration Kleman X Olow


Pariant sur le wholesale (Olow a fermé au mois d’août sa boutique de la rue de Marseille dans le Xe arrondissement, "victime de la crise sociale des Gilets jaunes en 2019 et de la crise sanitaire" pour se concentrer sur son adresse du Marais, rue de Montmorency, ndlr), Olow, déjà présent à travers 250 points de vente dans le monde, veulent désormais dépasser les frontières de l’Europe et s’intéresser aux Etats-Unis.
 
"Le style streetwear d’Olow intéresse déjà l’Europe, à l’instar de la France (la marque est présente au Bon Marché et aux Galeries Lafayette), de l’Allemagne ou de l’Espagne où nous sommes présents, et nous cherchons à renforcer nos positions en Italie où nous collaborons avec un distributeur historique, ajoute Mathieu Sorosina. A l’étranger, la Corée du Sud reste un marché intéressant mais nous comptons surtout percer sur le marché américain en 2022, où l’univers de notre marque peut séduire." Un nouveau challenge qui imposera une présence de la marque sur les salons professionnels et la recherche active d’un agent.
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com