×
Publicités
Publié le
25 août 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Comment Damart fait face à une cyberattaque

Publié le
25 août 2022

Après Orchestra, Camaïeu ou encore Lise Charmel, la liste des entreprises de mode confrontées à une cyberattaque s'est allongée cet été. La marque nordiste Damart, spécialiste du thermolactyl, a subi le 15 août dernier l'intrusion d'un rançongiciel dans ses systèmes d'information. Détectée le lendemain, l'action des hackers a tenté d'être endiguée par la mise à l'arrêt des serveurs, entraînant un fort ralentissement de l'activité de la marque.


Damart


Aujourd'hui, soit dix jours après l'attaque, son site marchand -qui génère d'ordinaire 15 à 20% de son activité globale- est toujours hors service en France et au Royaume-Uni. Mais la direction, épaulée d'une entreprise de cybersécurité, espère le remettre en fonction dans le courant de la semaine prochaine. Toutefois, l'activité devrait rester encore dégradée pendant quelques temps.

Les 92 magasins de l'enseigne continuent à commercialiser les produits Damart mais doivent œuvrer sans l'appui du CRM (gestion de la relation client), des données liées au stocks, et du réassort.

Selon un porte-parole de Damart, l'attaque a occasionné le cryptage des données de serveurs techniques, mais à ce jour, "aucune fuite de données n'a été constatée". De plus, aucun contact n'a été établi avec les pirates, une rançon n'a donc pas été demandée.

Actuellement, les différents serveurs sont progressivement en train d'être remis en ligne, après une salve de vérifications. La priorité a été donnée aux systèmes qui impliquent les services financiers, pour les salariés (paie), et pour les fournisseurs. Le serveur lié à la logistique a repris du service ce 25 août.

"L'impact financier est certain, mais cela ne met ne met pas en danger l'entreprise, soutenue par un actionnaire solide, le groupe Damartex", précise le porte-parole de la marque, qui poursuit sa transformation omnicanale. Elle entend recruter une centaine de personnes sur les métiers de l'IT et de la data, et a nommé en juin une nouvelle directrice des systèmes d'information, Armelle Lavoisy, qui connaît donc une entrée en matière mouvementée.  

Face à cette attaque, l'entreprise a déposé une plainte auprès du centre contre les criminalités numériques (C3N), et devrait communiquer officiellement sur cet épisode lors de la publication de ses prochains résultats, le 7 septembre prochain.

Lors de son exercice 2021/22, clos le 30 juin dernier, le groupe Damartex (Damart, Afibel, Xandres…) a vu ses ventes se replier de 7,1%, à 719 millions d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com