×
Par
AFP
Publié le
31 janv. 2006
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cosmetox : un guide des substances toxiques dans les produits de beauté

Par
AFP
Publié le
31 janv. 2006

PARIS, 31 jan 2006 (AFP) - Cosmetox est un guide, lancé au printemps dernier par Greenpeace, classant les produits de beauté, savons et parfums en fonction des substances toxiques qu'ils recèlent.


Le guide "Cosmetox" lancé par Greenpeace

L'organisation de défense de l'environnement a identifié trois familles de molécules dangereuses provenant de la pétrochimie qui sont connues pour être des polluants de l'environnement et du corps.

Il s'agit des phthalates, des muscs artificiels et des alkyphénols, qui fixent les produits, les parfument et les conservent. Ils peuvent aussi provoquer des perturbations hormonales, de la stérilité, et, pour certains, sont associés à des cancers.

Greenpeace a soumis un questionnaire simple aux fabricants de cosmétiques leur demandant d'indiquer si ces additifs chimiques figurent dans leurs produits. Sont classés rouge les produits qui en contiennent, orange ceux qui en contiennent mais sont en voie de substitution, et vert s'ils n'en contiennent pas du tout.

Les produits de ceux qui ont refusé de répondre, sont classés rouge.

Ces substances chimiques sont massivement présentes dans la plupart des produits de beauté et d'hygiène, y compris ceux destinés aux enfants (shampoing Dop, lait Mustela).

Ce guide est consultable sur le site internet de l'ONG (www.greenpeace.fr) qui le met à jour régulièrement. Publié sur papier en mai à 50.000 exemplaires, il a été rapidement épuisé et est en cours de réédition.

Pour tout complément d'information : www.greenpeace.fr/vigitox

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.