×
Par
AFP
Publié le
5 oct. 2009
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Défilés parisiens : une élégance sans fioriture

Par
AFP
Publié le
5 oct. 2009

PARIS, 5 oct 2009 (AFP) - Sans fioritures et portable semble avoir été le mot d'ordre lundi 5 octobre sur les podiums parisiens à en juger par les collections de prêt-à-porter féminin pour l'été 2010 présentées par des griffes aussi différentes qu'Yves Saint Laurent, Céline, Stella McCartney et Guy Laroche.


Stefano Pilati pour Yves Saint Laurent. Photo : AFP

Stefano Pilati pour Saint Laurent imagine l'été en robes de coton blanc, en tuniques et blouses paysannes, en bermuda fendu horizontalement sur la cuisse.

Les pantalons droits s'accompagnent de vestes sans manches, de paletots épurés, de mini-veste coupées sous les omoplates. Les robes ont des coupes trapèze ou tablier, avec des bretelles croisées dans le dos.

Quelques détails évitent l'austérité, comme des noeuds noirs, des motifs "fraise", des ruchés violets ou en cuir noir sur une encolure, un empiècement gris sur une robe blanche.

L'ensemble illustre "un chic naturel et sincère, une élégance discrète" conformément aux intentions exprimées par le styliste italien dans un communiqué.


Phoebe Philo chez Céline. Photo : AFP

Pour sa première collection pour Céline, la styliste britannique Phoebe Philo est allée droit au but : un vestiaire aux lignes nettes, aux couleurs neutres et unies, une élégance à la fois intemporelle et ancrée dans le présent.

Elle aime le cuir qu'elle découpe en petites jupes, en robes courtes aux lignes épurées, en top coupé sous la poitrine sur une chemise soyeuse, en short couleur caramel.

Des jupes kaki, des vestes à l'esprit saharienne, des robes sable à découpe discrète à la taille, des chemisiers sont tout aussi efficaces.

La nuance chair se décline en tops moulants contrastant avec le cuir, en robe, en poches fendant une robe noire. Des camaïeux de chair et de beige composent de très féminines blouse ou jupe à panneaux.


Stella McCartney. Photo : AFP

Pas question de cuir chez sa compatriote Stella McCartney, hostile à l'utilisation de peaux d'animaux dans la mode. Avec ses confortables combinaisons-pantalons, ses sarouels, ses courtes robes à gros plis et vagues de volants, ses imprimés floraux, ses jupes en denim et amples blouses en satin, elle a proposé un vestiaire qui respire une bonne humeur communicative.

L'idée, "c'est d'être positive, d'être une vraie femme", explique la styliste. "J'ai essayé de lui donner une sorte d'élégance et d'énergie".

Un large volant adoucit la rigueur d'une veste sans col, un alignement de boutons dégringole d'une jupe, des roses s'épanouissent sur des robes à la taille fine et à grandes poches. Des tops drapés ou en dentelle sophistiquent shorts et pantalons.

La collection a été applaudie notamment par le père de la styliste, l'ex-Beatle Paul McCartney, et les actrices Charlotte Rampling et Gwyneth Paltrow.


Marcel Marongiu pour Guy Laroche. Photo : AFP

Chez Guy Laroche, le styliste franco-suédois Marcel Marongiu a imaginé une femme victime d'une panne de voiture dans le désert. Pour survivre, "il faut des vêtements qui soient utilitaires", souligne-t-il.

D'où une collection avec des détails relevant du vestiaire sportif, comme des boutons pression, des zips, des paddings, du velcro. "Tout est extrêmement facile à transporter, facile à porter" et décliné dans des tonalités neutres de sable, gris, blanc et noir.

Des vestes et blousons zippés accompagnent un short ou une courte jupe blanche, des jupes ressemblent à une chemise empruntée à un homme et nouée autour de la taille.

Chez Léonard, la styliste belge Véronique Leroy a introduit un nouvel imprimé parmi les traditionnels dessins maison, inspiré de la porcelaine japonaise "imari". Il se décline en camaïeux de bleus et de chocolat dans la collection riche en longues robes de mousseline, amples combinaisons-pantalons et petites robes courtes.

Par Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.