×
Publié le
23 sept. 2010
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Faut-il un changement de dates des salons en 2011 ?

Publié le
23 sept. 2010

Alors que Mode City se tiendra pour la première fois au mois de juillet en 2011 au lieu de septembre, l’heure est à la réflexion pour bon nombre de salons. Toutes les filières ne semblent pourtant pas prêtes à bouger mais des évolutions sont en cours. Le point sur la question.


Vue du salon Mode City 2010 - Photo: PixelFormula

Mode City était sous les projecteurs du 4 au 6 septembre derniers. De fait, le salon dédié à la mode lingerie et balnéaire inaugurera de nouvelles dates en 2011 soit du 9 au 11 juillet. Un défi pour les organisateurs (Eurovet) mais une évolution aussi soutenue par l’industrie. "Nous n’avons pas pris la décision seule, explique Marie-Laure Bellon-Homps, présidente du directoire d’Eurovet. Cette demande d’avancement des dates, les exposants matières et produits l’expriment déjà depuis plusieurs années et nous pensons que ce changement sera un accélérateur de business".
Scrupuleusement choisies, ces dates devraient donc permettre à l’événement de se repositionner au démarrage de la saison en accord avec le calendrier idéal pour les pays de l’hémisphère Nord et le grand international.

"Au mois de septembre, les prises de commandes sont déjà faites, les salons n’ont pas vraiment d’utilité, confirme Dominique Seau, président du groupe Eminence et trésorier de la Fédération de la Maille. En revanche, avancer les dates à juillet permet aux collections de conserver toute leur fraîcheur. Par contre, je crois que la date des soldes est un faux problème, je pense que c’est aux marques et aux salons de se remettre en question".


Vue d'un défilé aux Paris Fashion Days

La remise en question, Prêt-à-Porter Paris a commencé à l'effectuer. Si pour le salon de mode, il n’est pas à l’ordre du jour de changer les dates du salon pour juillet, en revanche, l’organisateur a lancé les Paris Fashion Days les 4 et 5 juillet 2010 au Palais Brongniart. Objectif: proposer un défilé pour les marques créatives et les néo-jeanneurs qui font le business aujourd’hui. "L’idée est de donner de la visibilité aux pré-collections sur le secteur des secondes lignes de créateurs, une réalité sur notre marché, explique Muriel Piaser, directrice mode du PAPP. En outre, nous pensons que le mois de juillet est le futur de notre secteur, nous serons avant le Bread&Butter et nous voyons qu’aujourd’hui les ventes commencent dès la mi-juin à Milan".

Enfin, les travaux annoncés à Paris Expo, Porte de Versailles, auraient pu changer la donne pour le Who's Next. Mais, l'annonce d'une collaboration entre Eurovet et WSN pour la session de septembre 2011 a donné un premier élément de réponse. "La question des dates est la plus difficile et la plus compliquée. Tout dépend du rôle du salon. Nous ne sommes pas un rendez-vous d'industriels et avons de nombreuses marques créatives", rappelle Xavier Clergerie, co-dirigeant de Who's Next. Seule certitude, pour la mode jeune et urbaine les dates sont trop tardives. De nombreuses personnes souhaiteraient que sur une période plus restreinte se déroulent le Pitti Uomo, le Bread&Butter et les salons de Paris, et ce avant la mi juillet. "Il y a certes eu plus de monde qu'il y a un an et les détaillants sont plus enclins aux achats. Mais, nous n'exposons pas en raison des dates. Nos pré-commandes s'achèvent en effet en septembre", commente Philippe Atlani, directeur de Pepe Jeans France.
Mais, le Who's Next, qui puise sa force actuellement avec les marques féminines et créatives, doit contenter une diversité d'exposants. "Pour les agents, c'est bien que les salons se déroulent juste avant la campagne de vente (qui démarre mi septembre) ou 15 jours après les soldes. Juillet, cela impliquerait de prendre des rendez-vous avec les acheteurs trois mois à l'avance, pour nous c'est beaucoup trop tôt", estime pour sa part, Kamel Loudjertli, agent exclusif de Peter Schmid en France.

Céline Vautard avec Julie Mangaud et Bruno Joly

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com