×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
3 sept. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

G-III en belle progression grâce à la reprise satisfaisante du lifestyle

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
3 sept. 2021

G-III Apparel Group, Ltd., le propriétaire new-yorkais de DKNY, a réalisé des ventes en hausse de 62,5% d’une année sur l’autre au deuxième trimestre 2021. Le positionnement de l’entreprise sur le segment de l’habillement décontracté porte ses fruits, entraîné par le succès retrouvé des catégories lifestyle en général.


Les ventes de G-III progressent de 62,5% au deuxième trimestre - Instagram: @dkny


Au deuxième trimestre clôturé le 31 juillet 2021, le groupe a réalisé des ventes nettes de 483,1 millions de dollars (406,96 millions d’euros), contre 297,2 millions de dollars (250,36 millions d’euros) à la même période l’an dernier, marquée par les bouleversements causés par la crise du Covid-19.
 
Selon le président et PDG de G-III, Morris Goldfarb, cette belle évolution est principalement due aux bons chiffres de vente du secteur de l’habillement décontracté et à une hausse de la demande pour les autres catégories de lifestyle, comme les robes ou les vêtements habillés, maintenant que les clients sont retournés au bureau et assistent de nouveau à des événements sociaux. Aux côtés de DKNY et Donna Karan, le portefeuille de G-III regroupe plus de 30 marques sous licence et propriétaires, comme Calvin Klein, Tommy Hilfiger et Karl Lagerfeld Paris.

Le bénéfice net pour le trimestre se situe à 19,2 millions de dollars (16,17 millions d’euros) soit 0,39 dollar (0,33 euro) par action diluée, contre des pertes nettes de 15 millions de dollars (12,64 millions d’euros) ou 0,31 dollar (0,26 euro) par action à la même période l’an dernier.
 
"Nous avons réalisé d’excellentes performances au deuxième trimestre et avons même dépassé nos prévisions de chiffre d’affaires", salue Morris Goldfarb dans un communiqué. "Pendant la pandémie, nous avons su relever les défis qui se présentaient grâce à l’implication de nos formidables équipes, qui ont continué à fournir des résultats positifs. Nous sommes encouragés par la forte reprise de la demande que nous constatons pour les vêtements et les accessoires".
 
Pour le premier semestre de l’année, G-III a réalisé des ventes nettes de 1 milliard de dollars (840 millions d’euros), bondissant de 42,8 % par rapport aux 702,3 millions de dollars (591,61 millions d’euros) du premier semestre 2020. Le bénéfice net, lui, a atteint 45,5 millions de dollars (38,33 millions d’euros) ou 0,92 dollar (78 euro) par action diluée, contre des pertes de 54,3 millions de dollars (45,74 millions d’euros) ou 1,13 dollar (0,95 euro) par action diluée l’année précédente.
 
Au vu des résultats plus encourageants que prévu au deuxième trimestre, G-III a relevé ses prévisions financières pour l’année entière. L’entreprise table maintenant sur des revenus nets annuels d’environ 2,70 milliards de dollars (2,27 milliards d’euros), tandis que le bénéfice net devrait être compris entre 155 et 165 millions de dollars (130,57 et 139 millions d’euros), soit 3,10 à 3,20 dollars (2,61 à 2,70 euros) par action diluée. Le groupe avait précédemment annoncé des ventes se situant aux alentours de 2,57 milliards de dollars (2,16 milliards d’euros) avec des bénéfices nets compris entre 125 et 135 millions de dollars (105,3 et 113,72 millions d’euros) ou 2,60 à 2,70 dollars (2,19 à 2,27 euros) par action diluée.
 
Pour le troisième trimestre, G-III table sur des ventes nettes d’environ 1 milliard de dollars (840 millions d’euros) et un bénéfice net compris entre 80 et 90 millions de dollars (67,39 et 75,82 millions d’euros), soit 1,65 à 1,75 dollar (1,39 à 1,47 euro) par action diluée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com