×
Publié le
19 janv. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gruppo Industrie Moda en liquidation : bientôt des nouveaux propriétaires pour Carnet de Vol et Rica Lewis ?

Publié le
19 janv. 2015

Fin de parcours pour le Gruppo Industrie Moda (Grim Spa). Le groupe industriel textile italien, dirigé par Stefano Riorda, s'est vu prononcée sa mise en liquidation judiciaire par le tribunal de Turin.

Visuel Carnet de Vol


L'entreprise se trouvait sur la sellette depuis 2013 lorsque, via un concordat préventif, elle avait trouvé un accord avec ses créanciers pour éviter la cessation de paiement ou d'activité.

Dans le cadre de sa fin d'activité, le groupe doit céder ses actifs, notamment les deux sociétés françaises Carnet de Vol et Rica Levy International dont il possède la grande majorité des parts.

Quelle destination pour Carnet de vol?

Selon les informations légales, Grim Spa possède 92,24 % du capital social de Carnet de Vol. L'enseigne masculine, aux 72 points de vente en France dont 30 franchises, a un capital social de 3,743 millions d'euros. La part de Grim Spa se monte à plus de 3,452 millions, divisée en 22 644 actions de 152,45 euros.

Les candidats au rachat peuvent s'adresser au liquidateur jusqu'au 30 janvier. Mais un repreneur potentiel est d'ores et déjà connu. Suite à une procédure de conciliation validée en août 2013, la société Kaire SAS, basée à Nice, possède un droit de préemption des actions. Cette société fondée en 2013, qui ne semble pas encore active, est dirigée par Joseph Menardo. Pour l'enseigne, qui continuait son déploiement sur le marché français, reste à savoir quel sera l'impact de ce changement de propriétaire.

Levi Strauss dans le dossier Rica Lewis

Rica Levy International est le second actif en passe d'être cédé. Pour celui-ci, Grim Spa possède 99,99 % des 3,5 millions d'euros de capital social. Ce dernier se découpe en 174 986 actions de 20 euros chacune. La société produit et distribue en particulier la marque de jeans Rica Lewis qui vend ses produits aux acteurs de la grande distribution. La date de clôture d'envoi des propositions de rachat est également fixée au 30 janvier. Et là aussi Joseph Menardo s'est positionné comme un repreneur de la société via une autre entreprise nommée Bleu SAS. Mais, plus surprenant, un autre acteur possède un droit de préemption. En effet, selon les informations légales, le groupe Levi Strauss & Co possède aussi un droit de préemption si le groupe ou la famille Riorda perd le contrôle de la société. Ce qui est le cas en l'espèce.

Pour l'heure, nous n'avons pas encore pu joindre les équipes de direction de ces différents acteurs. Le flou persiste donc sur l'avenir des deux sociétés françaises.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com