Hema en passe d'être racheté par l'entrepreneur Marcel Boekhoorn

Hema a annoncé jeudi être est en pourparlers avec Marcel Boekhoorn, de la société d'investissement Ramphastos Investments, qui a l'intention de racheter la chaîne nonagénaire à son propriétaire actuel, le britannique Lion Capital.


Photo: Hema

Hema a déclaré qu'avec le soutien de son nouveau propriétaire, elle concentrera ses efforts sur le marché néerlandais, la croissance en ligne, l'expansion internationale et l'amélioration de sa rentabilité dans les années à venir.

Tjeerd Jegen, PDG d'Hema, a déclaré dans un communiqué de presse : « Je suis très heureux que Ramphastos soit le nouveau propriétaire d'Hema. C'est le meilleur scénario pour la chaîne, nos clients, nos collaborateurs et nos franchisés. Ces dernières années, Marcel Boekhoorn et son équipe ont montré qu'ils sont impliqués dans leurs participations, stimulent l'esprit d'entreprise et ont une véritable vision. »

Marcel Boekhoorn, entrepreneur néerlandais et propriétaire de Ramphastos, ajoute : « Hema est une marque emblématique, avec de grandes opportunités à l'international, mais aussi aux Pays-Bas. Cette acquisition correspond également à mon ambition personnelle, qui consiste à développer des entreprises. Avec l'équipe Hema et ses franchisés, je veux faire d'Hema une marque mondiale. »

Hema, propriété de la société d'investissement britannique Lion Capital depuis 2007, est en vente depuis septembre 2017. En décembre 2017, les investisseurs néerlandais Gilde Buy Out Partners et Alpinvest avaient fait une offre conjointe, sans suite. En avril 2018, la presse néerlandaise faisait état des difficultés de Lion Capital à vendre la chaîne : « Les acquéreurs potentiels ont remis en question la solidité de la chaîne après sa reprise. En outre, ils estiment que le vendeur donne une image trop optimiste du détaillant et en demande donc un prix excessif ». Une rumeur courait également selon laquelle Hema pourrait tenter une introduction en Bourse - Tjeerd Jegen, son PDG, ayant laissé planer le doute.

En mai 2018, on a appris que la société d'investissement belge Core Equity Holdings allait acquérir Hema. Mais coup de théâtre, en juin, la société d'investissement avait annulé la vente du détaillant néerlandais. Le journal néerlandais De Telegraaf, citant des sources, a rapporté que l'investisseur avait annulé le premier accord oral, sous prétexte qu'une part trop importante des ventes en ligne était reversée aux franchisés d'Hema.

Pour préparer la vente à Ramphastos, Hema a déjà conclu de nouveaux accords avec l'Association des sociétés affiliées (Vereniging van Aangesloten Bedrijven, VAB), les franchisés d'Hema, notamment en ce qui concerne l'e-commerce. Hema explique que « la chaîne et la VAB sont toutes deux conscientes que la coopération est le seul moyen d'aller de l'avant ». Par conséquent, tous les litiges en cours ont été abandonnés, de même que l'annulation des contrats de franchise.

Hema propose 30 000 produits et services exclusifs : vêtements, produits de beauté et produits pour la maison. La chaîne de magasins, lancée en 1926, exploite plus de 750 magasins dans neuf pays et sur deux continents, et emploie plus de 19 000 personnes.

La société Ramphastos de Marcel Boekhoorn, fondée en 1994, détient actuellement des participations (souvent majoritaires) dans plus de 30 entreprises de différents secteurs. Marcel Boekhoorn est connu pour ses capacités à mener les entreprises vers la croissance, l'expansion et la domination du marché, en poursuivant une stratégie dynamique et en attirant de nouveaux clients, partenaires commerciaux et équipes de direction. Parmi ses investissements réussis : la chaîne de boulangeries Bakker Bart, l'entreprise de télécommunications mobiles Telfort et le High Tech Campus à Eindhoven.

Le propriétaire actuel de Hema, Lion Capital, avait racheté la chaîne en 2007 pour 1,1 milliard d'euros.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

DécorationArt de vivre - DiversMode - DiversLuxe - DiversDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER