×
Publié le
7 mars 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Henri Duvillard, repris par Amateis, fait désormais aussi du lifestyle

Publié le
7 mars 2022

Duvillard arbore un nouveau style, et le présente à l'occasion du salon Sport Achat du 7 au 9 mars à LyonEurexpo. La marque de vêtements de ski, créée par le champion éponyme en 1979, s'offre un renouveau sous la baguette des équipes de la société française Amateis. Le groupe, basé à Rumilly en Haute-Savoie, développe depuis 1991 des produits pour les pratiques de montagne. Il est le propriétaire de la marque de chaussures Vertigo Alpes et a lancé la marque Aulp, spécialiste des vestes et polaires outdoor, en 2017.


Le nouveau style Henri Duvillard opte pour des produits déclinables à la ville - Fusalp


Après avoir développé la marque de ski Degré 7 sous licence en 2019, la société a trouvé un accord avec l'entreprise Idealp pour racheter Duvillard en décembre 2020, puis Degré 7 en 2021.

Des acquisitions qui permettent à la société de développer son activité sur les différentes saisons. Si pour Degré 7, les équipes de l'entreprise ont conservé l'axe très technique du label, pour Henri Duvillard, la proposition a nettement évolué.

A présent, Duvillard explore son potentiel dans le lifestyle pour l'homme et la femme avec l'ambition de séduire en station comme en ville. "Nous avons revu les coupes, le sourcing matières, en développant une offre orientée sur les propositions plus durables. Nous travaillons l'utilisation de textiles biosourcés et avons l'ambition de ramener la production en Europe", explique Yannick Bégué, responsable des collections de l'entreprise. 

Tout en gardant l'identité ski, la marque propose aussi des pulls, des vestes et des pantalons, ainsi que des chaussures et des accessoires qui permettent de décliner une silhouette complète. Le tout avec une approche qualitative et un positionnement voulu plus abordable que les grands noms de la montagne comme Fusalp et Rossignol.

Dès 2024, la marque entend proposer des collections printemps-été pour jouer sur une activité tout au long de l'année. Pour l'heure, Duvillard revendique quelque 120 revendeurs en stations et une douzaine de multimarques plus orientés sur le prêt-à-porter.

Des projets qui, couplés à la bonne dynamique de la marque Aulp dans les réseaux outdoor, permet à Amateis de voir l'avenir avec optimisme. Le groupe, qui réalise aujourd'hui environ 6 millions d'euros de chiffre d'affaires, table sur des ventes de l'ordre de 10 millions d'euros d'ici deux ans. 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com