×
Publié le
10 mars 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hugo Boss retrouve ses niveaux d'avant-Covid en 2021, avec une croissance de 43%

Publié le
10 mars 2022

Avec une croissance de 43% de ses ventes, le groupe Hugo Boss atteint 2,786 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2021. Un niveau d'activité presque équivalent à celui de son exercice 2019. Le groupe allemand, propriétaire des marques Hugo et Boss, vise dans le cadre de son plan "Claim 5" les 4 milliards de ventes au terme de son exercice 2025.


Boss


L'Europe reste le premier marché du groupe avec 1,742 milliard de ventes (+42% par rapport à 2020). Les Amériques pèsent 543 millions (+77%), l'Asie-Pacifique 423 millions (+23%) et son activité de licences lui rapporte 77 millions (+20%).

L'homme Boss reste le moteur du groupe. Ses ventes atteignent 1,181 milliard d'euros, en hausse de 43% à 2020. La femme Boss progresse quant à elle de 46%, mais ses ventes se limitent à 192 millions d'euros. Enfin le label Hugo bondit de 45% à 413 millions d'euros, soit 6% de plus qu'en 2019.

L'EBIT de la société s'est "considérablement amélioré" pour atteindre 228 millions d'euros, contre une perte de 236 millions l'année précédente.

Les ventes en ligne ont atteint 20% de son chiffre d'affaires total (avec 26% en Europe) pour la toute première fois l'année dernière. Celles-ci ont progressé de 85% par rapport à l'exercice 2019.

La société s'attend à ce que les ventes atteignent 3,1 à 3,2 milliards d'euros - ce qui signifierait une hausse de 10 à 15% - pour l'année en cours. L'EBIT devrait se situer dans une fourchette de 250 à 285 millions d'euros.

Les magasins fermés en Russie



Dans ce cadre, la guerre en Ukraine menée par la Russie devrait avoir un impact sur l'activité du groupe, mais le contrecoup commercial restera "minime", selon le PDG Daniel Grieder. "Nous avons fermé nos 28 magasins sur cette région, mais nous continuons de payer nos près de 200 employés là-bas. Pour le groupe, cela représente environ 3% du chiffre d'affaires. Nous espérons que nous allons rapidement retrouver la paix et la liberté dont nous avons tous besoins".

Les investisseurs de la société - dont fait partie le groupe britannique Frasers qui, ces derniers jours, a augmenté sa participation - espèrent que Hugo Boss pourra réitérer son exploit de 2021, à savoir dépasser ses objectifs de ventes et de bénéfices pour l'ensemble de l'année.

Interrogé sur cette montée au capital, Daniel Grieder a précisé la relation entre le groupe britannique et l'acteur allemand: "La direction de Frasers croit dans le groupe, le projet et les équipes, a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse à l'issue de la présentation des résultats. Sa montée au capital est purement financière, ils n'ont pas l'intention d'aller plus loin. Nous avons en revanche des discussions avec eux pour des projets commerciaux".

La croissance des ventes des marques sur les différentes régions est due à "une reprise notable du moral des consommateurs mondiaux à partir du deuxième trimestre". En outre, l'exécution réussie de plusieurs initiatives dans le cadre de sa stratégie de croissance CLAIM 5 "a également accéléré les performances commerciales au second semestre ".

La société continuera d'investir dans la numérisation de son modèle commercial et dans la modernisation de son réseau de boutiques. Elle entend ainsi déployer son tout nouveau concept de magasin dans plus de 100 points de vente au cours de l'année. L'ouverture d'un magasin phare sur Oxford Street, à Londres, au deuxième trimestre "marquera une étape particulièrement importante à cet égard".
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com