IC Group : le fondateur lance une offre de rachat de l’entreprise

La société danoise IC Group a publié il y a quelques jours une nouvelle vague de résultats décevants. Propriétaire des marques By Malene Birger et Tiger of Sweden, l’entreprise a reçu une offre de rachat de son actionnaire majoritaire.


By Malene Birger

Friheden Invest A/S, le family office de la famille fondatrice qui contrôlait jusqu’à récemment 66 % d’IC Group, a accru sa participation dans l’entreprise et possède maintenant 75,6 % du  total des actions émises et des droits de vote. L’information a été révélée jeudi soir.

Elle fait suite à la décision d’un autre actionnaire, Nordea Funds Ltd, de se débarrasser de l’intégralité de ses 1,4 million d’actions.

Selon IC Group, Friheden a « décidé de soumettre une offre publique inconditionnelle aux actionnaires ». « Ils proposent d’acheter toutes les parts d’IC Group pour 39 couronnes danoises (5,22 euros) au comptant par action avec une valeur nominale de 10 couronnes danoises (1,34 euro) chacune. »

Ce prix est largement inférieur au cours de l’action il y a quelques mois. Reste donc à savoir si suffisamment d’actionnaires seront disposés à vendre. Ceux qui prendront la décision d’accepter l’offre le feront sûrement en raison de leur manque de confiance en la capacité de l’entreprise à retrouver une santé financière digne de générer des bénéfices.

Mi-septembre, les actions avaient atteint un pic de 175,60 couronnes danoises (23,51 euros) avant de s’effondrer de moitié quelques jours plus tard. Ce n’était que le début d’un long déclin : l’action a chuté à 38,40 couronnes danoises (5,14 euros) après l’annonce des résultats mercredi. L’entreprise entière a été évaluée à 583 millions de couronnes danoises (78 millions d’euros).

Friheden Invest A/S appartient intégralement à Niels Martinsen et Emilie Martinsen-Kønigsfeldt. Niels Martinsen avait fondé IC Group en 1969 sous le nom d’InWear.

IC Group a cédé plusieurs marques ces dernières années. Peak Performance, qui était pourtant rentable, a été vendue à Amer Sports l’année dernière. InWear, Matinique, Part Two, Saint Tropez, Designers Remix, Jackpot et Cottonfield ont aussi quitté le groupe.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER