×
Publié le
8 sept. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Interparfums: un premier semestre dynamisé par les Etats-Unis

Publié le
8 sept. 2021

Au premier semestre 2021, le groupe français spécialiste de la conception de parfums sous licences Interparfums a enregistré un chiffre d’affaires de 101,3 millions d’euros en Amérique du Nord (sur un total de 266,3 millions d’euros), signant une hausse de 54% par rapport au premier semestre de 2019. Une période qui offre une meilleure base de comparaison, le premier semestre 2020 durant lequel Interparfums a réalisé dans la région des ventes à 41,6 millions d’euros ayant très fortement marqué par la crise sanitaire et la fermeture des magasins.


Communication du parfum I want Choo, le dernier né de Jimmy Choo


"Les Etats-Unis sont un marché globalement très porteur et pas uniquement pour notre groupe. Le marché du parfum et des cosmétiques y est en hausse de 35%", explique Philippe Benacin, le PDG d’Interparfums soulignant que la filiale américaine de la société connait pour sa part une croissance exceptionnelle de 68%.

Du côté d’Interparfums, cette performance outre-Atlantique s’explique en partie par une activité soutenue des trois leaders du portefeuille de marques du groupe: Montblanc, qui sur la période a vu ses ventes mondiales atteindre 69,4 millions d’euros, Jimmy Choo, qui bondit de 30% à 60,1 millions d’euros par rapport au premier semestre 2019, et Coach, qui, avec des ventes à 52,3 millions d’euros, signe une croissance de 25%.

Aux Etats-Unis c’est par ailleurs Jimmy Choo qui signe la plus belle croissance grâce au lancement du parfum I want Choo, qui serait même en rupture de stock dans certains lieux de vente.

Ainsi au premier semestre 2021, l’Amérique du Nord représente 38% des ventes globales d’Interparfums, devant l’Asie 16% et l’Europe de l’Ouest 14%. La France quant à elle pèse 8% des ventes du groupe.

Pour rappel au premier semestre 2021, Interparfums a réalisé un chiffre d’affaires de 266,3 millions d’euros en hausse de 11,7% par rapport au premier semestre 2019. Son résultat net atteint 45,7 millions d'euros contre 27,2 millions d’euros sur la même période en 2019.

Enfin, le résultat opérationnel d’Interparfums s'établit à 65,5 millions d’euros, en hausse de 67% par rapport au premier semestre 2019. La marge opérationnelle est exceptionnelle à 24,7%. Cependant sur l’ensemble de l’année, cette dernière devrait s’établir autour de 15%, similaire au niveau de 2019, en raison des dépenses marketing et publicité plus soutenues notamment avec le lancement des parfums Moncler.

Interparfums anticipe un deuxième semestre plus compliqué en raison de tensions sur la chaîne d’approvisionnement liées à la hausse du coût des matières premières et des problèmes de transport. "Un niveau de stock de produits finis trop bas et une chaîne d'approvisionnement trop lente ne permettent pas de livrer correctement nos partenaires, situation qui dure depuis le mois de mai et pourrait se poursuivre jusqu'au début de l'année 2022", explique Philippe Benacin.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com