×
Par
AFP
Publié le
9 sept. 2011
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Italie : démantèlement d'un réseau de contrefaçon de marques de luxe

Par
AFP
Publié le
9 sept. 2011

ROME, 9 sept 2011 (AFP) - Les douanes de Padoue (Vénétie, nord-est de l'Italie) ont annoncé vendredi 9 septembre avoir démantelé un important réseau de contrefaçon de produits de grandes marques de luxe.Les douaniers ont "démontré le rôle de 127 personnes appartenant à deux filières de trafic de faux, issues d'un même réseau, avec des bases opérationnelles en Vénétie, Lombardie, Campanie (région de Naples) et qui a des ramifications sur tout le territoire national", selon le communiqué.

contrefaçon
Photo : AFP

Les policiers ont identifié trois Marocains et trois Italiens à la tête de l'organisation.

La bande produisait clandestinement des "milliers de vêtements griffés Dolce&Gabbana, Armani, Woolrich, Moncler, Fred Perry, Peuterey, Nike, Refrigiwear, etc. de haute qualité". "Il manquait juste l'autorisation de la maison-mère", précise le communiqué.

Parmi les clients "les plus assidus" de ce réseau figurerait un "personnage de premier plan appartenant à la Camorra", la mafia napolitaine. Il s'agissait d'un réseau organisé selon un "système pyramidal, caractérisé par un strict partage des rôles".

En tout, "150 perquisitions ont été effectuées sur l'ensemble du territoire national".

L'opération des douanes s'inscrit dans le cadre d'un programme plus global, mis en place à Padoue et dans sa province, destiné à assurer la sauvegarde du "Made in Italy" et à protéger les consommateurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.