×
Par
AFP
Publié le
24 août 2005
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Japon : Vogue vend des sacs-à-main de stars pour les bonnes oeuvres

Par
AFP
Publié le
24 août 2005

TOKYO, 24 août 2005 (AFP) - Le magazine féminin japonais Vogue Nippon et le portail Yahoo Japan ont annoncé l'ouverture samedi au Japon d'une vente aux enchères de sacs-à-main de luxe, offerts par leurs concepteurs ou par des célébrités, dont les recettes seront reversées à des organisations caritatives.


Couverture du Vogue nippon de septembre 2005

Quinze luxueux sac-à-main, dont neuf de stars, seront mis à prix à partir de samedi pour une durée d'une semaine par objet via le site internet d'enchères de Yahoo Japan, après avoir été exposés dans le grand magasin huppé Isetan à Tokyo.

Parmi ces objets de grandes marques de mode très convoitées par la gent féminine nippone, figurent notamment un sac Cartier ex-compagnon de sortie d'Isabelle Adjani, et portant ses initiales, un modèle Yves Saint-Laurent offert par ce dernier, ou encore un spécimen Coach ayant accompagné l'actrice américaine Hilary Swank.

Les recettes tirées des ventes des neuf objets de célébrités seront reversées au Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef). Celles issues des six sacs proposés directement par les marques iront remplir les caisses d'une organisation de lutte contre le cancer japonaise (JCS).

Pour participer à ces enchères, ouvertes aux personnes de plus de vingt ans, l'inscription sur le site d'enchères de Yahoo Japan est nécessaire, de même que l'adhésion au club Vogue Nippon (http://www.vogue.co.jp/fashion/auction/).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.