×
Publié le
26 juin 2022
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kenzo retourne au lycée, Gunther goûte au country club

Publié le
26 juin 2022

Deux lycées comme toile de fond et deux façons d'imaginer la mode masculine pour le printemps-été 2023 au matin du dernier jour de la Fashion Week de Paris.


Kenzo - Printemps-été 2023 - Homme - Paris - © PixelFormula


Si Nigo a proposé un retour presque littéral à l'école, avec la célébration de son deuxième défilé mixte à la tête de la direction créative de Kenzo dans le gymnase du lycée Carnot, la firme française Gunther a transformé les jardins du lycée Victor Duruy, rue de Babylone, en un "country club" sélect. Du style preppy à la réinterprétation urbaine de la tenue de ville.

D'énormes bannières triangulaires portant le logo de la marque ou l'année 1970 ont accueilli les invités à l'événement imaginé par Nigo, qui a repris la direction artistique de la marque appartenant à LVMH en septembre dernier. Colorées et de style vintage, elles donnaient un avant-goût de la dernière collection de Kenzo: une proposition rappelant le monde universitaire avec une touche décontractée, qui reprend les lignes du précédent défilé de la marque, organisé à la Galerie Vivienne en janvier dernier.

Comme le fondateur de la marque japonaise, Kenzo Takada, le DJ et designer Nigo préfère travailler sur des thèmes annuels, plutôt que de concevoir ses créations en fonction des saisons.

Le résultat n'est autre qu'une garde-robe pour tous les jours, avec des propositions inspirées par des silhouettes ou des imprimés issus de ses archives, qui font référence à la scène mode japonaise aux multiples facettes des années 80, fusionnant la mode parisienne du moment avec les marques pop locales, fidèles à l'utilisation d'animaux colorés et caricaturaux.

Des looks ajustés, avec des costumes rayés, des blazers à carreaux ou des jupes et des shorts preppy ; un workwear décontracté rappelant les cheminots des années 1940; des combinaisons juvéniles revisitant les codes de l'Ivy League; des propositions sportives; des vêtements structurés en denim japonais ou des chemises avec une cravate incorporée dans le même imprimé... avec le modèle éléphant qui se démarque. L'incontournable animal favori de M.Takada.


Kenzo - Printemps-été 2023 - Homme - Paris - © PixelFormula


Dans un défilé décrit comme le "Kenzo Brand Boom" (Boom de la marque Kenzo, ndlr), le nom du label a été détourné sur les vêtements sous forme de logos de différentes tailles et typographies ou en incorporant ses initiales "K" et "KP" sur les poches ou les plastrons des vestes en jean, des bombers ou des grands gilets en maille.

Une affirmation de l'identité renouvelée de Kenzo et de la voie que Nigo veut suivre, avec une vision sophistiquée du streetwear aussi créative que commerciale, dans laquelle les sacs et les sacs à dos reconnaissables aux couleurs intenses et aux logos rouges ne manquaient pas. Les chaussures comprenaient de nouveaux modèles de baskets, des Mary Janes et des mocassins à l'esprit rétro ou des sandales en caoutchouc inspirées du classique zori japonais.

Le must de la plupart des looks? Le chapeau décliné dans toutes les couleurs et formes, du chapeau melon classique au béret en passant par les casquettes de baseball et les coiffes à fleurs. Tous ont été conçus avec la maison de chapeaux viennoise Mühlbauer, à laquelle Nigo fait appel depuis quinze ans.

Si Nigo n'a pas profité du spectacle depuis le premier rang, comme il l'avait fait pour son premier show pour la maison, les premiers niveaux de l'institut ont accueilli des invités de renom tels que Justin Timberlake, Jessica Biel, Ansel Elgort et Jaden Smith. Après les applaudissements, la fête s'est poursuivie avec un cocktail de midi, organisé pour coïncider avec l'heure de l'apéritif japonais, qui comprenait des glaces, de la barbe à papa, des hot-dogs aux crevettes et des canapés au poulpe.

La sophistication estivale de Gunther



De l'autre côté de la Seine, le show Gunther a pris le relais, troisième show de la marque depuis sa naissance en 2019. Avec un caractère streetwear et positionnée sur le segment du luxe urbain, auquel sont fidèles de nombreuses stars de la scène rap française, la marque a opté pour une collection plus élaborée et raffinée. Des looks détendus et sophistiqués, adaptés au bord de la piscine ou à un repas entre amis dans un country club huppé, teintés de couleurs pastel apaisantes inspirées des peintures de l'artiste britannique David Hockney.


Défilé Gunther - Printemps-été 2023 - FNW


"Nous voulions présenter une véritable collection d'été, représentant l'esthétique du chic sans effort", sourit la créatrice et force motrice de la marque, Naomi Gunther, à propos de son premier défilé estival.

Des mannequins masculins pieds nus déambulent dans les jardins du lycée du VIIe arrondissement de Paris, vêtus de shorts et de chemises fluides, de polos classiques de différentes teintes et imprimés, d'une veste de costume couleur menthe portée torse nu, de chemises en organza, d'un ensemble chemise-pantalon en velours rose, de T-shirts blancs à message, de gilets en tricot, de pulls noués aux épaules, de pyjamas en soie et de chapeaux assortis.

Parmi les nouveautés, une première incursion dans le segment des maillots de bain en collaboration avec Apnée, une marque balnéaire française produite au Portugal, et le développement de nouveaux accessoires tels que les cravates métalliques. "Le plus souvent, dans la mode, les femmes se tournent vers le vestiaire masculin. Je voulais montrer qu'il est possible de faire l'inverse, en mélangeant les codes et en donnant une nouvelle forme à la notion de féminin", a expliqué la créatrice, qui a présenté ses propositions lors de la Fashion Week dans le cadre du salon Tranoï.

Gunther a clôturé son défilé avec sa réinterprétation particulière de la mariée qui clôt habituellement les défilés de haute couture. Bouquet à la main, le dernier modèle portait un costume blanc en tissu éponge à longs fils. Un tissu unique que Naomi Gunther a récemment découvert en Espagne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com