×

Kering recule en Bourse après l'annonce d'un ralentissement pour Gucci

Publié le
today 18 avr. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kering accusait la plus forte baisse du CAC 40 en début de séance jeudi, le ralentissement de la croissance de Gucci et les difficultés persistantes de Bottega Veneta favorisant des prises de bénéfice après la forte progression des six derniers mois. Le titre du groupe de luxe cédait 5,04 % à 510,40 euros à la clôture alors que le CAC affichait +0,31 %.


Reuters


Kering a annoncé mercredi soir un chiffre d’affaires de 3,78 milliards d’euros au premier trimestre, en croissance organique de 17,5 %. La croissance organique de Gucci est revenue à 20 % sur les trois premiers mois de l’année, après 45 % en 2017 et 37 % en 2018. Le chiffre d'affaires de la maison italienne s'établissait ainsi à 2,326 milliards d'euros sur les trois premiers mois, avec des réussites géographiques très diverses : la croissance au premier trimestre s'établissait ainsi à +12 % en Europe de l'Ouest, +12 % au Japon, +35 % en Asie-Pacifique, mais +5 % en Amérique du Nord.

Constatant que la croissance organique n’a pas dépassé les attentes, JPMorgan évoque « deux points noirs » dans cette publication du groupe : « La croissance organique des ventes de Gucci aux Etats-Unis a décéléré à 5 % et celle de Bottega Veneta est tombée à -9 %, plus bas que sur les trimestres précédents après une brève amélioration au quatrième trimestre 2018 ».

Le groupe a évoqué pour cette dernière griffe une période de transition logique avec l'arrivée récente du nouveau directeur de la création, Daniel Lee, dont la première véritable collection arrivera en boutiques dans quelques semaines. Le groupe espère donc des résultats pour cette nouvelle approche mode de la maison à compter du second semestre, les tout premiers produits arrivant en magasins à la fin du deuxième trimestre. Bottega Veneta a réalisé un chiffre d'affaires de 248 millions d'euros au premier trimestre 2019, contre 261 à la même période l'an dernier.

Avant la baisse de jeudi, l’action Kering affichait une envolée de 52 % depuis son plus bas cours d’octobre. Elle avait inscrit mercredi un record historique à 539,80 euros.

La rédaction avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com