×

L'Union européenne renforce ses approvisionnements en Chine

Publié le
today 13 juin 2007
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Au cours de l'année 2006, les importations d'habillement de l'Union européenne en provenance de Chine ont connu une progression de 11 % en valeur, tandis que les arrivées depuis les autres pays d'Asie ont augmenté de 25 %. La remise en place de quotas a ainsi permis de contenir quelque peu les importations en provenance de Chine mais elle a occasionné un regain des approvisionnements dans les autres pays asiatiques.

Dans moins de huit mois seront levés les derniers quotas à l'encontre de la Chine et l'on doit s'attendre à un renforcement des approvisionnements en Chine. Cet effet de balancier se fera au profit de la Chine mais au détriment de Hongkong et du Bangladesh notamment.

Pour les deux premiers mois de l'année 2007, les importations d'habillement de l'Union européenne en provenance de Chine ont augmenté d'environ 45 % en valeur. A l'inverse, les importations ont diminué de 3 % en provenance du Bangladesh et de 62 % en provenance de Hongkong.

Le fort taux de croissance des approvisionnements en Chine est lié au fait que l'année dernière à la même époque, le courant d'importations de l'Union européenne en provenance de l'Empire du Milieu était peu soutenu (le taux d'utilisation des quotas à fin avril était faible et compris entre 7 et 25 %).

Il semble par ailleurs qu'en ce début d'année, les déclarations d'origine des exportations de Hongkong soient plus conformes à la réalité des lieux de production, ce qui contribue à rééquilibrer le niveau des flux d'exportations en faveur de la Chine.

Si en ce début d'année, les donneurs d'ordres ont renforcé leurs approvisionnements en Chine, l'engouement pour la Chine sera sans doute moins marqué l'année prochaine qu'en 2005 car les donneurs d'ordres ont tendance à diversifier leur sourcing pour sécuriser leurs approvisionnements et ne pas dépendre d'un seul pays fournisseur.

En outre, l'échéance de 2008 ne concernera que la Chine alors que le démantèlement de 2005 a concerné non seulement la Chine mais également d'autres pays, notamment l'Inde.

Les pays méditerranéens proches de l'Europe seront sans doute moins touchés qu'en 2005, d'autant plus que leur activité semble bénéficier en ce début d'année 2007 d'une conjoncture favorable. Les exportations d'habillement de la Tunisie ont ainsi connu une progression de 17 % en valeur au premier trimestre, tandis que celles du Maroc ont augmenté de 14 %.

La croissance des importations d'habillement de l'Union européenne en provenance de Chine observera sans doute un certain ralentissement en cours d'année. La perspective d'une éventuelle prolongation des quotas en 2008 devrait inciter les distributeurs à afficher une certaine prudence afin d'éviter les déboires subis lors de l'été 2005, lorsque les volumes de marchandises, en dépassement du niveau des quotas autorisés, se sont trouvées bloquées dans les ports européens.

Car l'hypothèse d'une prolongation des quotas à l'encontre de la Chine n'est pas totalement écartée d'autant que le Portugal assurera la présidence du Conseil de l'Union européenne à partir du 1er juillet 2007, ce qui devrait renforcer la position des pays favorables à la prolongation des quotas.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com