×

Le Midec dévoile ses innovations et sa séparation des salons de la mode

Publié le
today 13 juin 2007
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-


A la veille des grandes vacances, la rentrée est déjà au programme pour le Midec. Et c’est un emploi du temps chargé de nouveautés que réserve le salon de la chaussure à ses visiteurs du 7 au 9 septembre prochains.

Outre le renouveau de son logo, ce rassemblement des professionnels offre un lifting aux stands de ses quelque six cent cinquante exposants. Le mot d’ordre pour cette 41e édition : l’épure pour une mise en valeur optimale des collections présentées. Alliant la transparence du verre aux reflets argentés du métal chromé, chaque stand s’orne de multiples rangements, d’étagères en verre et en bois blanc inclinables et diffuse « une lumière très boutique » grâce à trois spots orientables, affirme le communiqué.

Autre actualité : le Midec se fait galerie d’art en exposant les modèles du troisième Grand Prix européen de la création chaussure initié par le Musée de Romans. Ce dernier prêtera vingt-cinq pièces de sa collection pour l’occasion. C’est au cœur du salon qu’ils seront à découvrir accompagnés des projets de quinze étudiants qui exprimeront toute leur fantaisie guidés par le thème "Bottes, boots & co". Une fantaisie récompensée puisque sept prix seront décernés et sept projets réalisés. Cet espace d’exposition accueillera Raymond Massaro. Et point d’orgue de ces trois jours de présentations, le célèbre maître bottier, l’un des derniers et des plus prestigieux de France, se verra remettre lors d’un cocktail la médaille de la ville de Romans.

Mais alors que le Midec annonce ses nouveautés pour la rentrée 2007, son regard se tourne déjà vers sa première session de l’année 2008. Et ne souhaitant pas renouveler l’expérience du hall 2 du parc des expositions de la Porte de Versailles (un hall peu apprécié des visiteurs car bas de plafond et peu ventilé), ses organisateurs ont confirmé leur présence sur le hall 5 pour février 2008, un mois au cours duquel on ne devrait pas les voir avec les autres salons de la mode.

Première pour le Midec, le recul des dates de sa session de l’automne-hiver 2008/2009 est justifié par François Browne de Kilmaine. En effet, « les salons de mode ont lieu en janvier, trop tôt dans l’année pour le Midec », affirme son directeur. Après celui de septembre, le rendez-vous pour les professionnels de la chaussure est donc fixé du 24 au 26 février 2008, un mois après les autres salons de la Porte de Versailles.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com