×
Publié le
18 juil. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le nœud papillon en bois fait des émules

Publié le
18 juil. 2013

C’est l’accessoire tendance de la rentrée. Deux marques, Two Guys' Bow Ties et Oncle Pape, débarquent en France et se disputent le marché. La première est américaine. Créée par deux designers outre-Atlantiques, Adam Teague et Tim Paslay, Two Guys' Bow Ties se lance en 2012. Des nœuds papillon en bois, -chêne blanc, noyer, wenge, bois de zèbre, canary, padauk, bois de rose, érable…- avec attaches ajustables, et tous fabriqués à Tulsa, dans l’Oklahoma.

"La marque s’est très bien lancée aux Etats-Unis, explique Basile de Féraudy, responsable des ventes, notamment grâce aux personnalités du sport, de la NBA, à quelques acteurs comme Jamie Foxx qui portent le nœud papillon, et nous importons aujourd’hui la marque en France et dans toute l’Europe."

Two Guys' Bow Ties


Présente au dernier salon Who’s Next, Two Guys' Bow Ties propose 22 modèles, réalisés à partir de bois brut, non traité, simplement couvert d’une couche de vernis, et déclinés autour d’une série d’imprimés écossais, coton cloqué ou denim. 8 éditions limitées, avec bois peints en couleur, sont également proposées, pour une fourchette de prix comprise entre 45 et 70 euros.

La marque, vendue pour le moment exclusivement sur le site www.woodenbowties.fr, a d’ores et déjà séduit plusieurs enseignes au Royaume-Uni et en Espagne, et espère convaincre les enseignes Franck & Fils, Le Bon Marché, Merci ou Colette.

Mais, depuis quelques semaines, une autre entreprise vient de s’inviter sur le même créneau. Lancée le 12 juin dernier, Oncle Pape se positionne, selon ses créateurs, sur un segment plus mode que son concurrent. "L’idée nous est venue en février-mars, explique Hugues Leproux, l’un des deux associés avec Alexandre Jeanpetit, et spécialiste en webmarketing. Le nœud papillon est très tendance dans les défilés et vitrines de prêt-à-porter, et la version en bois, qui existe depuis longtemps, n’avait jamais été revisitée en tant qu’accessoire de mode."

Misant sur le made in France, à l’inverse de son concurrent, Oncle Pape fabrique toutes ses pièces en Dordogne, auprès d’un ébéniste utilisant des bois précieux (ébène, olivier, acajou, palissandre…), et d’un couturier en Charente assemblant tissus choisis au marché Saint-Pierre et attaches de Saint-Etienne, pour une fourchette de prix comprise entre 45 et 90 euros. Distribués sur l'e-shop de la marque, www.onclepape.com, les nœuds papillon devraient rapidement être commercialisés au Japon et aux Etats-Unis. Quant à la France, les attentes sont à peu près les mêmes que celles de Two Guys’ Bow Ties. Merci, Colette & co devront trancher.

Enfin, pour se démarquer, l'enseigne française compte sur son positionnement "mode, mixte et made in France" et s’alignera dans les prochaines semaines sur son concurrent, en proposant 18 modèles de nœud au choix.

Alexis Chenu

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com