×
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
11 mars 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lenzing affiche un solide résultat d'exploitation pour 2021 et nomme un nouveau PDG

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
11 mars 2022

Stephan Sielaff prendra la tête de Lenzing AG à compter du 1er avril. Il remplacera Cord Prinzhorn, qui avait pris la présidence par intérim du conseil d'administration au quatrième trimestre 2021.


Stephan Sielaff, le nouveau PDG de Lenzing - Lenzing


Stephan Sielaff est entré chez Lenzing en 2020, y occupant successivement les postes de directeur technique et de directeur des opérations. Entre 2014 et 2020, il a été directeur des opérations de l'entreprise suisse de produits chimiques Archroma, et responsable du développement stratégique de l'entreprise. Auparavant, de 1993 à 2014, cet ingénieur chimiste diplômé a occupé divers postes de direction dans les entreprises Unilever et Symrise.

Après avoir assuré l'intérim en tant que PDG, Cord Prinzhorn revient au conseil de surveillance de l'entreprise, pour en prendre la présidence. Le conseil d'administration est donc à nouveau réduit de cinq à quatre membres.

Parallèlement à cette nomination, l'entreprise a annoncé ses résultats pour l'exercice écoulé. En 2021, son chiffre d'affaires a augmenté de 34,4% à 2,19 milliards d'euros, grâce à sa focalisation sur les fibres spéciales à base de bois et à un environnement de marché majoritairement favorable.

Le résultat d'exploitation avant provisions et amortissements (Ebitda) a presque doublé par rapport à celui de l'exercice précédent, à 362,9 millions d'euros (contre 192,3 millions d'euros en 2020). La marge Ebitda est passée de 11,8% à 16,5%. Le bénéfice annuel s'est élevé à 127,7 millions d'euros (contre une perte de 10,6 millions d'euros en 2020) et le résultat par action à 4,16 euros (contre 0,24 euro en 2020).

Outre ce contexte relativement porteur, l'accent mis sur les fibres spéciales — comme celles des marques Tencel, Lenzing Ecovero et Veocel — a également eu un impact positif sur l'évolution du chiffre d'affaires de l'entreprise. Selon Lenzing, la part des fibres spéciales dans ses ventes s'élève actuellement à 72,3%.

En 2024, Lenzing entend réaliser plus de 75% de son chiffre d'affaires grâce aux fibres spéciales à base de bois. Ces dernières années, la construction de sa nouvelle usine ultramoderne de production de lyocell en Thaïlande, inaugurée le 3 mars, a été au cœur de cet objectif stratégique.

Malgré les difficultés économiques, notamment la flambée des coûts de l'énergie et les problèmes rencontrés par les chaînes d'approvisionnement du monde entier, le groupe Lenzing porte un regard optimiste sur l'exercice en cours. La société espère un Ebitda 2022 nettement supérieur à celui de 2021.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com