×
Publié le
16 mars 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les centres commerciaux appelés à reporter l'encaissement des loyers

Publié le
16 mars 2020

Le Conseil national des centres commerciaux a pris acte de la fermeture des commerces à compter du 15 mars. Et recommande à ses adhérents de se montrer souples avec leurs locataires. La Compagnie de Phalsbourg (L'Atoll, Waves Actisud, The Village...) a d'ores-et-déjà indiqué renoncer aux loyers des commerces non-alimentaires pour avril. Unibail-Rodamco-Westfield indique pour sa part qu'il est trop tôt pour déterminer les mesures de soutiens à ses enseignes, mais que des discutions sont engagées avec ses dernières.


Shutterstock



Dans un communiqué publié le lundi 16 mars au matin, le CNCC recommande deux mesures. La première est la mensualisation des loyers et charges facturée au titre du deuxième trimestre. Une annonce attendue par les locataires, qui règlent habituellement leurs loyers par trimestre mais font face depuis plusieurs semaines à des soucis de trésorerie.

La seconde mesure recommandée est la suspension temporaire de la mise en recouvrement des loyers et charges du mois d’avril, "dans l’attente de décisions qui seront prises par le gouvernement d’ici au 15 avril", précise l’organisme. Se pose en effet la question d’un soutien étatique aux bailleurs et locataires, le chiffre d’affaires nul des seconds à compter du 15 mars rendant problématique la rémunération des premiers.

"Le CNCC appelle le gouvernement à confirmer les mesures de soutien déjà annoncées et à mettre en œuvre dans les délais les plus brefs au bénéfice de l’ensemble des acteurs de la filière des centres commerciaux des mesures fortes d’ordre budgétaire, fiscal, social et bancaire", indique la fédération. Qui au passage demande "à tous ses adhérents de prendre le plus grand soin de leurs collaborateurs et de leurs familles en cette période d’épidémie".

A l'occasion d'une conférence de presse téléphonique organisée mardi 17 mars au matin par Bercy, Bruno Le Maire a insisté sur le fait que les reports et annulations de loyers ne se feront par de manière autoritaire. "Nous avons trouvé un accord avec le CNCC et, pour les bailleurs privés, c'est un principe de solidarité qui doit s'appliquer", a indiqué le Ministre. "Certains pourront renoncer au loyer d'avril, d'autres non. Mais je demande à ceux qui le peuvent de prendre cette mesure avant de soutenir notre économie et sa future relance".

Après avoir connu en 2019 une "année exceptionnelle", les centres commerciaux tricolores indiquaient le 10 mars dernier constater une chute de 3,6 % de leur fréquentation depuis le 25 février, date du premier cas de coronavirus détecté en France.

Le Conseil national des centres commerciaux fédère plus de 400 entreprises du secteur, pour un parc dépassant les 800 sites commerciaux, dont 20 % sont situés dans les centres-villes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com