×
Par
AFP
Publié le
22 sept. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Magasin Fabio Lucci à Alès (Gard) : réouverture d'ici la mi-octobre

Par
AFP
Publié le
22 sept. 2006

MONTPELLIER, 22 sept 2006 (AFP) - Le magasin de la chaîne de vêtements Fabio Lucci à Alès (Gard), en grève depuis le 10 juillet jusqu'à ce qu'un accord intervienne mercredi soir entre la direction et les salariés, rouvrira "d'ici la mi-octobre", a indiqué vendredi 22 septembre la direction dans un communiqué.


Des salariés en grève de la chaîne de vêtements "Fabio Lucci" occupent le magasin du groupe à Alès, le 25 août 2006 - Photo : Eric Cabanis/AFP

"Le protocole de cessation du conflit est signé et l'entreprise est satisfaite que la magasin puisse rouvrir d'ici la mi-octobre", a précisé la direction qui a décidé par ailleurs le lancement sur le plan national d'un "audit social (de l'entreprise) par un prestataire extérieur".

"Ses conclusions seront portées à la connaissance des instances représentatives du personnel, pour servir de base à un dialogue social renouvelé", dans l'entreprise, a ajouté la direction des magasins Fabio Lucci (1 800 salariés dans 119 magasins).

Un accord est intervenu mercredi soir entre la direction de Fabio Lucci (groupe Vetura) et les onze grévistes (sur quinze salariés), selon la CGT du Gard.

Les salariés d'Alès, a précisé ce syndicat, ont obtenu la titularisation de deux CDD et la possibilité d'embauche d'un troisième, le paiement des heures supplémentaires non rémunérées effectuées par les caissières, la mise en place d'une pointeuse, le nettoyage du magasin par une entreprise extérieure, la climatisation du magasin et de la réserve. C'est cette question de la climatisation qui avait mis le feu aux poudres en plein mois de juillet.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.