×

Marchesa revient sur le devant de la scène à Barcelone

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 25 avr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La marque de Georgina Chapman et Keren Craig, Marchesa, amorce son retour en Espagne. Après les nombreuses accusations d’agressions sexuelles portées contre le producteur de cinéma Harvey Weinstein, alors marié à Georgina Chapman, la marque avait disparu des tapis rouges depuis l’automne 2017. Deux ans et un divorce après le scandale, Marchesa ose enfin réapparaître sous les feux des projecteurs avec un défilé de présentation de sa collection « Marchesa Bridal Couture », l’événement le plus en vue de l’édition 2019 de la Valmont Barcelona Bridal Week.


La marque Marchesa a capté l'attention pendant la Bridal Night de la VBBFW - VBBFW


C’est au Palais Royal de Pedralbes, dans le quartier barcelonais de Les Corts, qu’a eu lieu le premier défilé nuptial de Marchesa. L’édifice a auparavant été résidence de la famille royale, musée de la céramique et musée du textile et de l’habillement. Le mercredi 24 avril au soir, la marque a montré pour la première fois ses robes de mariée haute couture et prêt-à-porter pour la saison printemps-été 2020, dans un cadre exceptionnel qui par le passé a accueilli a réception donnée pour le mariage de l’infante Cristina et de l'ex-international espagnol de handball Iñaki Urgandarin en 1997.

C’est au rythme de chansons françaises comme « Canopée » de Polo & Pan ou « Le temps de l’amour » de Françoise Hardy que les pièces inspirées du poème « Pathways » de Rainer Maria Rilke ont défilé. Fidèles au style romantique de la firme, les robes jouent avec des volumes fluides et des silhouettes construites à partir d’organza. Des cascades de pétales, des manches ballon décontractées, des voiles façon capuche et des plumes ou des perles se déclinent dans des nuances de blanc immaculé, de gris et de violet pastel. Les « robes de princesse » finissent par céder le pas à des modèles courts et à des robes à fentes latérales plus contemporaines.

« Nous sommes très émues et très honorées de pouvoir dévoiler nos créations en personne et en exclusivité à la Barcelona Bridal Night », commentaient les créatrices dans un communiqué avant le défilé, qui a su attirer au premier rang les actrices Juana Acosta et Irene Montalà, le créateur Juan Avellaneda, la socialite Mar Flores et l’influenceuse Gigi Vives.

Fondée en 2004, Marchesa est très rapidement devenue la coqueluche des stars et l’une des marques de référence des événements et des tapis rouges, jusqu’à la levée de bouclier du mouvement Me Too. Aujourd’hui, les deux créatrices anglaises installées à New York ont brisé tous les liens avec Harvey Weinstein et misent sur une reconquête de l’Europe. L’hiver dernier, plusieurs actrices espagnoles se sont présentées vêtues en Marchesa aux Prix Goya. La participation de la marque à la VBBFW, l’événement de référence du secteur nuptial en Espagne, devrait ouvrir un nouveau chapitre dans son histoire, peut-être plus centré sur les mariées et moins sur les stars d’Hollywood.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com