×
Par
AFP
Publié le
14 déc. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marco Gobbetti prendra les rênes de Salvatore Ferragamo en janvier

Par
AFP
Publié le
14 déc. 2021

© 2021 AFP - La maison de luxe italienne Salvatore Ferragamo a annoncé mardi l'arrivée au 1er janvier de son nouveau patron, Marco Gobbetti, qui avait auparavant dirigé pendant cinq ans un concurrent du monde de la mode, le groupe britannique Burberry.


Marco Gobbetti - DR


Parallèlement, le groupe italien a indiqué avoir accepté la démission de son vice-président exécutif Michele Norsa, qui quittera son poste fin décembre. Après avoir dirigé Salvatore Ferragamo de 2006 à 2016, Michele Norsa avait travaillé notamment chez Missoni avant de réintégrer la maison de luxe florentine en mai 2020.

Ferragamo avait annoncé en juin avoir trouvé un accord pour que Marco Gobbetti rejoigne l'entreprise en tant que directeur général. Marco Gobbetti avait auparavant travaillé chez Moschino, treize ans au sein du groupe LVMH où il a été directeur général de Givenchy et Celine, avant de rejoindre Burberry en 2017.

L'arrivée de Marco Gobbetti "marque le début d'une nouvelle phase de valorisation de la marque et de son développement sur les marchés mondiaux", a commenté Ferragamo mardi dans son communiqué.

La griffe italienne a affiché un bénéfice net de 40 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de l'année, reflet d'une reprise de son activité, tirée par les ventes en Asie et aux États-Unis. Sur la même période de 2020, très marquée par la crise sanitaire, la griffe avait subi une perte de 96 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires a grimpé de 34% sur la période janvier-septembre, à 785,3 millions d'euros. Le groupe italien, dont les origines remontent à 1927, emploie environ 3.750 personnes.

Milan, 14 déc 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.