×
Publié le
24 janv. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Messe Frankfurt : Michael Scherpe confie les salons français à Frédéric Bougeard

Publié le
24 janv. 2020

Depuis 18 ans aux commandes de l'organisateur de salons Messe Frankfurt France, Michael Scherpe va demeurer PDG de la représentation de Messe Frankfurt pour la France, mais transmet la direction des salons tricolores à Frédéric Bougeard, ex-Maison&Objet. Une transition qui s'effectuera symboliquement durant les prochains salons Texworld et Apparel Sourcing, du 10 au 13 février prochain.


Michael Scherpe - Messe Frankfurt France



Frédéric Bougeard va endosser ses nouvelles fonctions fort de 20 d'expériences au sein du salon Maison&Objet. Il a ainsi officié de 2001 à 2015 en tant que directeur international du salon français du design, de la décoration et de l'art de vivre, dont il est par la suite devenu directeur du développement commercial et business : poste qu'il a occupé de 2016 jusqu'à novembre dernier. "Je le connais depuis maintenant plus de 20 ans, et je suis très heureux qu'il nous rejoigne", explique à FashionNetwork.com Michael Scherpe.

A la tête de la représentation de Messe Frankfurt en France depuis 1981, Michael Scherpe s'était vu confier la création d'une structure tricolore suite au rachat du salon Texworld par l'organisateur allemand en 2001. Un rendez-vous qui a progressivement gagné en envergure, tout en élargissant son périmètre. Sous l'appellation chapeau "Fairyland for Fashion", le rendez-vous propose désormais le salon de l'approvisionnement d'habillement Apparel Sourcing, le plus récent Leatherworld dédié au cuir, Texworld Denim sur le front des jeans, ou encore Avantex pour les offres innovantes.

Outre une forte présence chinoise, le rendez-vous s'est notamment fait fort de donner une place importante à de plus petits pays d'approvisionnement textile, qu'ils soient d'Asie du Sud-est, du sous-continent indien ou d'Afrique. Non sans oublier au passage les enjeux éthiques, sur lesquels le salon s'est très tôt positionné.


Frédéric Bougeard - Messe Frankfurt



"J'ai toujours dit que ces pays ont besoin de temps", nous explique Michael Scherpe. "Et on ne peut pas exiger tout de ces marchés sans jamais accepter de leur payer le juste prix pour cette transformation. On ne peut se plaindre des jeunes gens travaillant dans les cuves de teintures pour ensuite ne rien trouver à redire au prix. Chaque salons représentent des intérêts différents. C'est pour moi le rôle d'un salon : d'amener des nouveaux acteurs à trouver leur place sur le marché. Aujourd'hui, plus personne ne doute des capacités de l'industrie chinoise".

Michael Scherpe, qui officie depuis 39 ans pour Messe Frankfurt, entend continuer à se concentrer sur la promotion des salons textile internationaux de l'organisateur, dont le rendez-vous du textile de maison et ameublement Heimtextil, a tenu sa dernière édition du 12 au 15 janvier à Frankfurt. Et surtout Intertextile, grand rendez-vous chinois du textile qui tiendra sa prochaine édition à Shanghai du 11 au 13 mars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com