×
Publié le
4 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Minelli ouvre à Toulouse un premier écrin dédié à l'homme

Publié le
4 oct. 2021

Alors qu'elle rejoint officiellement San Marina sous la houlette de Stéphane Collaert et Laurent Portella, ses nouveaux propriétaires, Minelli dévoile un concept magasin inédit, centré sur une offre masculine multimarque. Le premier écrin nommé "Minelli Monsieur" ouvrira le 16 octobre à Toulouse.


Minelli chausse l'homme et lui donne une boutique propre - Minelli


Ce point de vente, qui s'installe au 15 rue d'Alsace-Lorraine dans le centre de la Ville Rose, commercialisera la ligne de souliers pour hommes de Minelli (qui compte 140 références fabriquées en Italie, au Portugal et en Espagne), mais aussi des marques tierces qui s'épanouissent dans le secteur des accessoires et promeuvent un certain savoir-faire. On retrouvera ainsi les écharpes en cachemire de Joshua Ellis, les gants en cuir signés Agnelle, la bagagerie de Sandqvist, la petite maroquinerie estampillée Il Bussetto, les chaussettes Bleuforêt ou encore les ceintures Anderson's et les gourdes Drink Big.

"Les clients sont aujourd’hui plus que jamais, sensibles au beau, à la qualité des produits et aussi, à la manière dont ils sont fabriqués. Les modes de consommation évoluent sans cesse et nous les avons toujours accompagnés, commente Olivier Brambilla, directeur commercial France International Minelli. Ouvrir notre premier concept store Homme à Toulouse, où près de 50% de la population a moins de 29 ans et où vivent plus de 110.000 étudiants, où les traditions se mêlent naturellement à la modernité, nous est apparu comme une évidence."

Jusqu'alors, les chaussures masculines de Minelli étaient présentées aux côtés des collections femme dans un réseau qui compte à l'heure actuelle 260 boutiques réparties dans 14 pays, pour un chiffre d'affaires de 93 millions d'euros en 2020.

La marque née en 1973 vient de quitter le giron de Vivarte pour reformer un duo avec San Marina, qui a elle aussi appartenu à ce grand groupe aujourd'hui démantelé. Leurs nouveaux propriétaires ont l'intention de devenir en France le leader de la chaussure femme en cuir, mais aussi un acteur important chez l'homme.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com