×

Missoni : que la lumière soit

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 22 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Vendredi, des millions de jeunes ont défilé aux quatre coins du monde pour exiger des mesures d'envergure contre le réchauffement climatique. Pour une fois, les enfants ont grondé leurs parents pour leur inaction désastreuse face à la crise écologique. Au défilé Missoni, le lendemain, les mannequins arpentaient le podium une lampe solaire "Little Sun" à la main. 
 

Missoni - Printemps-Été 2020 - Prêt-à-porter féminin - Milan - © PixelFormula


Les petites lampes portatives en forme de soleil avaient également l'avantage d'éclairer le sublime emplacement du défilé, une élégante piscine construite après-guerre au sud de Milan. Et l'une des meilleures collections d'Angela Missoni pour la vénérable marque italienne.

"Prenez le soleil par la main. Nous sommes arrivés à un point de non-retour pour notre planète, il faut passer à l'action", pouvait-on lire sur l'étiquette (rédigée par Angela Missoni et le sculpteur Olafur Eliasson) accrochée à chaque Little Sun. 

La maison a d'ailleurs offert une lampe solaire à chaque invité. Le public était assis sur les gradins en béton de la piscine, rendus plus confortables par de très moelleux coussins en tricot Missoni. Les tentatives du personnel de sécurité pour empêcher les invités de repartir les bras chargés ces charmants coussins ont lamentablement échoué. La tentation était trop forte.

Sur le podium, beaucoup de vêtements dépaysants et faciles à porter : des pantalons de plage en soie tricotée à rayures, des chemisiers à pois à froufrous, de larges robes de pique-nique plissées, imprimées de fleurs abstraites, et plusieurs robes en patchwork que les mannequins portaient avec panache. Sur les garçons — oui, le défilé était mixte — des costumes fantastiques en maille à rayures craie, et une série de smokings en jacquard dignes d'une rock-star sur tapis rouge.


Missoni - Printemps-Été 2020 - Prêt-à-porter féminin - Milan - © PixelFormula

 
À la fin du défilé, les 60 mannequins qui composaient la cabine du show — peut-être le plus inclusif de toute la saison milanaise — se sont placés devant le public, au bord de la piscine, une lampe à la main. Le fait qu'une grande maison s'engage de manière aussi frontale pour dénoncer le réchauffement climatique est suffisamment rare pour être souligné.

Plus d'un milliard de personnes — soit près d'un sixième de la population de la planète — vivent dans des zones "hors réseau", sans accès à l'électricité. Le geste d'Angela Missoni, s'il ne s'adressait qu'à un millier de professionnels déjà dorlotés dans la prospère ville de Milan, envoyait malgré tout un message fort.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com