×
Publié le
15 déc. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mondial Relay veut exister dans la course aux consignes automatisées

Publié le
15 déc. 2021

Dans la lutte pour les meilleurs emplacements de consignes automatiques que se livrent Amazon Locker, Pickup (La Poste), Relais Colis et Mondial Relay, ce dernier annonce avoir franchi une nouvelle étape symbolique de son déploiement, avec désormais 300 consignes déployées sur le territoire français.


Mondial Relay


Une stratégie de solutions automatisées que compte accélérer le groupe polonais InPost, dont Mondial Relay a rejoint le giron en juillet dernier. Un complément à un réseau de quelque 11.500 "points relais" (NB: terme déposé par Mondial Relay), dont les consignes ont l'avantage de contourner les contraintes d'horaires, via une accessibilité 24h/24 et 7j/7.

Ces casiers automatiques permettent également de réduire la dépendance du transporteur vis-à-vis des commerces partenaires: comme nous l'expliquait à l'été 2020 son directeur général Antoine Pottiez, le réseau avait dû suspendre son activité durant le confinement, en dépit d'une accélération des ventes en ligne.

“Avec la pandémie, le marché du e-commerce a retrouvé un nouvel élan", confirme aujourd'hui le dirigeant de Mondial Relay, dont l'entreprise avait en 2018 mis un frein à une première phase de déploiement de consignes, alors peu prisées des consommateurs.

"Les acteurs de la logistique se doivent de se réinventer pour faire face à l’évolution des pratiques de livraison et répondre aux nouvelles exigences tant de la part des clients que des enseignes. Précurseur en la matière, Mondial Relay a toujours impulsé de nouvelles tendances pour répondre au plus près des besoins des consommateurs et e-commerçants. C’est dans cette optique que nous déployons ce nouveau plan de développement de nos casiers".

La communication sur le nombre de consignes déployées par le réseau n'est pas anodine. Fort de 30 dépôts et hubs logistiques en pleine phase de modernisation, ainsi que de 11.000 collaborateurs, Mondial Relay entend sur ce terrain ne pas se laisser distancer par la concurrence. Née dans le giron des 3 Suisses, la structure Mondial Relay doit dans ce domaine faire face à son concurrent direct Relais Colis, né pour sa part dans la galaxie La Redoute, et qui prévoit le déploiement de 500 consignes en trois ans.

A ceux-ci s'ajoute Pickup (La Poste) qui est en train de déployer 400 consignes sur le réseau Carrefour, en plus de 500 dispositifs automatisés existants. Sans oublier l'américain Amazon qui s'est accordé en 2018 avec la SNCF pour l'implantation d'un millier de consignes dans les gares, avant de signer en 2019 avec le groupe Casino pour équiper un autre millier de magasins Géant, Casino et Monoprix.

Mondial Relay affichait sur son exercice 2020 un chiffre d'affaires de 454 millions d'euros, soit une multiplication par deux en cinq ans. Sur l'année, le réseau a pu traiter 140 millions de colis, via un réseau de 58.000 points relais en Europe, dont 11.000 en France. La structure opère à ce jour pour 100.000 e-commerçants, dont Amazon, Vinted, ShowroomPrivé, Decathlon, eBay ou encore Veepee.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com