×

Nose amorce un tournant plus international

Publié le
today 6 mai 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nose veut s’imposer comme le premier site international dédié à la parfumerie d’exception. Pour y parvenir, la société fondée en 2012 autour d’une parfumerie parisienne et d’un e-shop vient de décliner sa boutique virtuelle, désormais appelée Nose Paris, en trois nouvelles langues : l’espagnol, l’italien et l’allemand.


Page d'accueil du site espagnol de Nose Paris avec au centre le diagnostique olfactif - Nose Paris


« En septembre 2017 nous avions déjà opéré une première refonte de notre site, mais cette seconde refonte est vraiment plus orientée vers l’international. C’est un vrai marathon car chaque détail fait l’objet d’une traduction scrupuleuse » détaille Nicolas Cloutier, cofondateur de Nose aux côtés de six autres personnes, dont Romano Ricci, fondateur de "Juliette has a gun", ou du parfumeur Marx Buxton.

En plus de ses sites en français et en anglais, Nose, qui livre gratuitement vers 75 pays depuis un an, dispose donc désormais de cinq sites en cinq langues. Une extension qui devrait lui permettre de poursuivre sa montée en puissance en dehors des frontières hexagonales. Et si les dirigeants de Nose gardent le secret sur leurs résultats financiers, Nicolas Cloutier indique qu’au mois de mai la part de l’international devrait désormais être majoritaire.

Et pour assoir ce succès la nouvelle version des sites a remis au centre le diagnostic olfactif. Dès la page d’accueil, Nose y met en effet à l’honneur cette technologie qui grâce à des algorithmes permet de trouver son parfum idéal.

Aujourd’hui Nose propose 70 marques de parfums et de cosmétiques sur ses e-shops. Une offre qui s’étoffe continuellement et qui atteindra en juin les 100 griffes avec l’arrivée de noms comme les parfums IUNX, créée par Olivia Giacobetti (maître parfumeur), et de Carner Barcelona. « Les grandes enseignes proposent désormais des marques de niche, mais nous nous voulons rester dans une parfumerie d’exception, artistique et nous continuons de dénicher des marques rares, c’est notre rôle de curateur », indique Nicolas Cloutier.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Voir aussi