Phildar se focalise toujours plus sur la maille

Phildar poursuit sa mue pour mieux coller à l’air du temps. La marque-enseigne de la famille Mulliez, qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 40 millions d’euros, poursuit plusieurs chantiers : elle affirme son propos maille pour la saison automne-hiver 19/20, a revu son logo et son e-shop, et lance son premier fil organique.  


Pull de la collection automne-hiver 19/20 - Phildar

Née en 1903, le spécialiste de la laine a connu une histoire à tiroirs dans la mode puisqu’en développant au fil du temps sa ligne de prêt-à-porter, elle a fait naître la chaîne Pimkie dans les années 1970, puis Xanaka et enfin Grain de Malice, qui s’est émancipée en 2001. La partie prêt-à-porter de Phildar reste toujours présente en magasin, mais elle met depuis l’an dernier véritablement le cap sur le tricot. Les vêtements chaîne-et-trame (pantalon, veste, chemise….) s’amenuisant sur les portants pour laisser davantage de place à des pulls douillet et dans l’air du temps et des tops en maille tendance.

« Nous avons resserré notre offre sur la maille et celle-ci représente maintenant 50 % de la collection, livre Chrysoline Deprez, directrice marketing et digital de Phildar. Nous ne souhaitons pas trop monter en gamme côté prix mais nous ne nous interdisons pas de proposer quelques pièces plus chères et surtout plus mode et à plus fort impact visuel. L’objectif est de développer notre imagerie autour de la douceur, de l’authenticité, de tons pastels mais aussi de pétillance, toujours dans une ambiance cocooning ». Les silhouettes s’avèrent beaucoup plus modernes, avec des teintes au goût du jour, et même du fluo.


Le nouveau fil Ecocoton, lancé pour ce printemps-été 2019 - Phildar

Côté pelote, Phildar innove en ce printemps-été 2019 sur le plan de la durabilité avec le lancement de son premier fil organique baptisé Ecocoton. Il s’agit donc de coton bio certifié Gots dont la pelote est fabriquée en Italie. En sus, la marque vient de commercialiser ses premières lessives, spéciale laine, fabriquée en Provence et à 95 % biodégradable.

Retravaillant donc son offre, l’entreprise qui s’appuie encore sur un réseau de 500 revendeurs wholesale a en parallèle également revu son logo et lancé son nouveau site marchand en ce début d’année. A côté du nom Phildar a été réintégrée la fameuse fleur stylisée – inspiré de la forme d’une pelote - que la marque a arborée pendant plusieurs décennies par le passé. Cette identité visuelle va progressivement être appliquée au réseau de magasins, qui se compose de 120 adresses en France, dont la moitié de succursales. Un premier test vient d’être effectué à Reims.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterTextileBusinessCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER