×

Pronuptia obtient un nouveau sursis dans sa quête d'un sauveteur

Publié le
today 5 déc. 2019
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Frappée par une forte baisse de son chiffre d'affaires depuis 2018, et notamment au premier semestre avec un recul de l'ordre de 10 %, la marque française spécialiste du mariage Pronuptia bénéficie d'un nouveau sursis pour une ultime tentative de sauvetage.


Collection 2019 - Pronuptia


Le tribunal de Commerce de Laval, qui a prononcé la liquidation judiciaire en septembre avec poursuite d'activité jusqu'en décembre, vient de prolonger celle-ci de deux mois supplémentaires, annonce la radio locale France Bleu.

Pronuptia poursuit ainsi son activité jusqu'au 4 février prochain, en points de vente comme au siège, dans l'espoir qu'un repreneur se manifeste pendant cette période. 

Sans cela, les 284 salariés, le siège, l'atelier et la quarantaine de boutiques Pronuptia subiront donc la liquidation définitive de la structure. Le tribunal de Commerce attend donc des offres, même partielles, pour perpétuer l'existence de ce célèbre nom de l'univers de mariage qui réalisait en 2018 19 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Philippe Macé, président et propriétaire de Pronuptia, expliquait il y a quelques semaines que l'impact conjugué des manifestations des gilets jaunes (les samedi de pleine saison de vente de robes de mariées ) et des hausses de coût des matières premières avaient aggravé la situation de l'entreprise depuis fin 2018. Après un premier redressement en 2012, la société suivait un plan de continuation dont elle n'a ainsi pas pu honorer les échéances cette année.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com