×
Par
Europa Press
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
3 avr. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Tempe, la filiale de chaussures d’Inditex, a réalisé des ventes et un bénéfice record en 2018

Par
Europa Press
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
3 avr. 2019

Tempe, la filiale d’Inditex chargée de créer, commercialiser et distribuer les chaussures et les accessoires des chaînes du groupe (Zara, Pull and Bear, Massimo Dutti, Bershka, Stradivarius, Osyho, Uterqüe) a battu un nouveau record de ventes. Selon la déclaration à la Commission Nationale du Marché des Valeurs espagnole, l’entreprise a passé le cap de 1,3 milliard d’euros de chiffre d'affaires en 2018.


Outlet de Tempe - Tempe Grupo Inditex


La filiale chaussures d'Inditex a précisément réalisé un chiffre d’affaires de 1,317 milliard d’euros en 2018, soit 5,6 % de plus qu’en 2017, qu’elle avait clôturé avec 1,246 milliard d’euros de ventes.

L’entreprise, dont Inditex partage la propriété avec le fondateur et dirigeant Vicente Garcia Torres, enregistre un bénéfice net en hausse de 39 %, à 113 millions d’euros, en 2018. En 2017, elle avait déclaré un bénéfice net de 81 millions d’euros.

Les services centraux et logistiques de Tempe sont situés dans l’un des principaux berceaux de production de chaussures en Espagne, à Elche (province d’Alicante). Le groupe compte aussi des filiales au Mexique, au Brésil, en Suisse et en Chine, dont le géant espagnol possède aussi 50 %.

Tempe a rapporté 20 millions d’euros à Inditex en 2018. Des dividendes qui restent cependant en deçà des 21 millions d’euros de l’exercice 2017.

La marge brute de la filiale de chaussures d’Inditex s’élève à 354 millions d’euros en 2018, contre 288 millions d’euros en 2017. Le résultat net d’exploitation (Ebit) atteint 140 millions d’euros, soit 52 % de plus qu’en 2017.

Lors de l’année fiscale 2018/2019, Inditex a réalisé un bénéfice net de 3,444 milliard d’euros (du 1er février 2018 au 31 janvier 2019), soit une hausse de 2 % par rapport à l’exercice antérieur ou 12 % à taux de change constants. Les ventes, en hausse de 3 %, atteignent quant à elles 26,145 milliards d’euros.