×
Par
AFP
Publié le
20 janv. 2009
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Une créatrice d'origine cubaine pour Michelle Obama

Par
AFP
Publié le
20 janv. 2009

NEW YORK, 20 jan 2009 (AFP) - Du manteau en brocart or pâle de Michelle Obama à l'extraordinaire nœud orné de strass qui coiffait Aretha Franklin, les femmes qui entouraient le président américain Barack Obama mardi 20 janvier ont fait preuve d'originalité dans leurs choix vestimentaires.


Michelle Obama est arrivée à la Maison Blanche vêtue d'une robe fourreau or pâle et d'un manteau en brocard assorti Photo : Jim Watson/AFP

La première "First Lady" noire de l'histoire américaine avait jeté son dévolu sur une styliste américaine d'origine cubaine, Isabel Toledo, pour sa robe fourreau à l'encolure en lamé, l'écharpe et le manteau en brocart assortis.

Portant des escarpins à petits talons gris-vert et sans chapeau, Mme Obama, qui vient de fêter ses 45 ans, était gantée de cuir vert, autre marque d'indépendance de goût.

"Michelle Obama a opté pour le talent plutôt que pour le nom, nous sommes enthousiastes", a indiqué dans une interview à l'AFP Patricia Mears, directrice adjointe du Musée au prestigieux "FIT" (Fashion Institute of Technology) à New York.

"Elle a évité les couleurs traditionnelles comme le bleu ou le rouge, avec cette teinte citronnelle elle a montré son caractère et sa personnalité", a-t-elle ajouté.

Née à Cuba, Isabel Toledo est arrivée aux États-Unis vers l'âge de 8 ans, a étudié à l'école de mode Parson's et est basée à New York, où elle a lancé son label il y a une vingtaine d'années après avoir travaillé pour la maison de mode Anne Klein. Mme Obama a porté plusieurs fois des tenues de la créatrice durant la campagne électorale.

Selon le quotidien Women's Wear Daily, généralement très bien informé, Mme Obama avait également choisi un créateur d'origine cubaine, Narciso Rodriguez, pour l'ensemble noir et crème qu'elle portait dimanche au Lincoln Memorial.

Très soucieuse de sa garde-robe, Michelle Obama affiche souvent des préférences pour des créateurs d'avant-garde, comme Maria Pinto à Chicago ou le jeune new-yorkais d'origine thaïlandaise Thakoon Panichgul.

Les filles du couple présidentiel, Malia, 10 ans, et Sasha, 7 ans, étaient en bleu pour la grande, qui s'était débarrassée des "dreadlocks" qu'elle porte habituellement et photographiait l'événement, et en rose et rouge pour la petite. Après le discours d'investiture, Barack Obama a embrassé ses deux filles, et Sasha a levé le pouce en signe d'approbation.

La mère de la Première Dame, Marian Robinson, qui a 71 ans et va emménager à la Maison blanche, avait pour sa part opté pour la simplicité, avec un bonnet de laine et une écharpe rouges tricotés à la main.

Mais le comble de l'originalité est revenu à la "reine de la soul", la chanteuse noire Aretha Franklin, 66 ans, qui a entonné une chanson patriotique devant la foule massée sur le Mall, la gigantesque esplanade au cœur de Washington, par des températures glaciales, vêtue d'un manteau gris et coiffée d'un calot de feutre surmonté d'un gigantesque nœud orné de strass.

Par Paola MESSANA

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.