×
Publié le
3 sept. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Uriage prend un tournant plus vert avec sa gamme bébé

Publié le
3 sept. 2021

"C’est la première gamme qu’on reformule et 'repackage' pour porter nos ambitions RSE", explique Pauline Blanc la directrice de la marque Uriage qui installe en ce moment sa nouvelle gamme bébé dans les 6.000 pharmacies hexagonales où elle est implantée.


L'huile lavante de la gamme de la gamme bébé d'Uriage affiche un packaging et des formules revisités


Les packagings de la gamme 1ers soins bébé sont désormais en plastique recyclé, par ailleurs les capsules et jupes de certains tubes ont été réduites, ce qui représente 27% de plastique utilisé en moins. Versant formules, celles-ci affichent à présent 98% d’ingrédients d’origine naturelle avec au cœur de la composition l’eau thermale d’Uriage et la fleur d’Edelweiss bio. Et pour incarner un peu plus cette naturalité la marmotte, mascotte de la gamme, s’affiche maintenant sur les produits, entourée de fleurs. La gamme s’étoffe également avec une crème lavante dans un format solide, un produit sans packaging plastique qui s’inscrit dans une démarche zéro déchet.

La gamme 1ers soins bébé d’Uriage représente 10% des ventes de la marque en France et entre 7 à 8% à l’échelle mondiale. Après l’atopie, l’hygiène corporelle et la réparation c’est donc le quatrième marché d’Uriage. "La gamme bébé est très importante chez Uriage car elle représente une clef d’entrée dans la marque et c’est celle qui incarne le mieux l’image et les valeurs d’Uriage",  précise Pauline Blanc.

La prochaine gamme qui sera reformulée sera celle dédiée à la protection solaire, car à horizon 2025 Uriage souhaite que 90% des actifs utilisés pour ses produits soient d’origine naturelle ou issus de la chimie verte, un chantier sur lequel s'affairent les douze personnes qui travaillent à la recherche et développement d'Uriage. Le service packaging quant à lui travaille aux côtés de prestataires pour trouver des solutions plus durables, "mais les choses prennent parfois du temps", concède Pauline Blanc.

En raison de son réseau de distribution, les pharmacies et parapharmacies qui sont restées ouvertes pendant le confinement, Uriage a été relativement épargnée par la crise sanitaire et a connu une reprise de l’activité plutôt rapide. Ainsi sur les trois prochaines années la marque table sur une croissance de 10 à 12% par an. La France, qui reste le premier marché, devrait connaître une croissance de 8%, les filiales européennes 10 à 12% et l’Asie, la Chine en tête, de 25 à 30%. Dans l’Empire du Milieu le e-commerce représente d’ailleurs 70% des ventes, contre 10% en France où la croissance digitale est une priorité. Uriage réalise un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros dont les deux tiers à l’export.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com