×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
20 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

VF Corp réalise un bon exercice annuel malgré un ralentissement au quatrième trimestre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
20 mai 2022

VF Corporation a révélé jeudi ses revenus pour l’exercice fiscal 2022, en hausse de 28% malgré un ralentissement au quatrième trimestre, principalement sur le marché d’Asie-Pacifique.


Vans


Le groupe basé à Denver, au Colorado, a réalisé un chiffre d’affaires de 11,8 milliards de dollars (11,19 millions d’euros) au cours de l’exercice fiscal clôturé le 2 avril dernier. Sa marque Vans arrive en tête de file, avec des revenus en hausse de 20% à 4,16 milliards de dollars (3,94 milliards d’euros), suivie de The North Face, avec +33% à 3,26 milliards de dollars (3,09 milliards d’euros). Chez Timberland, les ventes progressent de 20% à 1,82 milliard de dollars (1,73 milliard d’euros), contre 19% de hausse des revenus de Dickies à 837 millions de dollars (793,39 millions d’euros).

Par région, les ventes aux États-Unis bondissent de 33% à 6,18 milliards de dollars (5,86 milliards d’euros). Le marché EMEA suit avec +30% et 3,34 milliards de dollars (3,17 milliards d’euros). En Asie-Pacifique, en revanche, la hausse n’est que de 7%. Sur les deux continents américains hors États-Unis, le chiffre d’affaires gagne 37%.

Au quatrième trimestre, clôturé le 2 avril, les revenus de VF Corps ont grimpé de 9% à 2,8 milliards de dollars (2,65 milliards d’euros). Avec une baisse de 11% de ses ventes, le marché APAC a pesé négativement sur les comptes de l’entreprise, heureusement compensé par les États-Unis (+12%), l’EMEA (+15%) et les Amériques hors États-Unis (+17%).

Par marque, c’est The North Face qui arrive cette fois-ci en tête du classement avec une hausse de 24% de ses ventes, suivie de Timberland et Dickies, avec des croissances respectives de 9% et 7%. La marque la plus importante en volume de chiffre d’affaires, Vans, affiche une croissance atone, tandis que les autres catégories de marques gagnent 11%.

Au quatrième trimestre, le bénéfice net a reculé à 80,8 millions de dollars (76,59 millions d’euros) contre 89,5 millions de dollars (84,84 millions d’euros) à la même période l’an dernier.

Sur l’exercice entier, en revanche, il est en nette hausse par rapport à 2021 : 1,4 milliard de dollars (1,33 milliard d’euros) contre 408 millions de dollars (386,74 millions d’euros) l’an passé.

“Je suis satisfait des progrès que nous avons réalisés. Nous avons mis en œuvre nos priorités stratégiques tout en surmontant haut la main une année encore difficile. Nous avons largement accompli les objectifs que nous nous étions fixés au début de l’exercice 2022, avec une croissance transversale de toutes nos familles de marques“, se félicite Steve Rendle, le président du conseil, président et PDG de VF Corp.

“Une partie de notre catégorie activewear n’a pas réalisé tout son potentiel. Nous comprenons le problème, nous avons les bonnes personnes pour le résoudre et nous savons que nous allons faire mieux. Nos performances témoignent du talent exceptionnel de nos équipes, pleines de ressources, impliquées et passionnées.“

Pour l’exercice fiscal 2023, VF vise une hausse de 7% de son revenu total, hors effets de change. The North Face devrait atteindre un taux de croissance légèrement supérieur à 10%, tandis que chez Vans, la hausse des revenus devrait se situer aux alentours de 5%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com