×
Publié le
17 janv. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Wolbe décline une mode fonctionnelle et chic pour les urbains

Publié le
17 janv. 2022

‘A l’aise en vélo et élégant au bureau’ pourrait être la devise de Wolbe. La jeune marque française, née fin 2019 sous l’impulsion de Yann Behr, se concentre sur un vestiaire masculin à la fois fonctionnel et formel, ciblant les actifs adeptes de la mobilité douce (marche, cycle, trottinette…). Reprenant les détails techniques des pièces d’outdoor, tout en puisant dans le style chic des tailleurs, la griffe entend se distinguer en participant à son premier salon professionnel dédié à la mode homme, View, qui se tiendra du 21 au 24 janvier à Paris au sein de l’école Duperré.


Wolbe


Pour Wolbe (contraction de 'Wolves and Bears'), qui s’appuie sur un e-shop propre et fonctionne grâce au principe de la précommande, il s’agit d’une première démarche sur le créneau wholesale. "Nous allons pouvoir évaluer l’intérêt des acheteurs, car nous avons beaucoup de demandes de clients habitants à Bordeaux, Lille ou Rennes", explique son fondateur, qui a par le passé occupé des fonctions dirigeantes dans des entreprises de produits de grande consommation, comme Golden Lady, Babyliss ou encore Adova Group.

"J’ai décidé d’arrêter cette vie-là, et de lancer mon entreprise pour répondre à une frustration: celle de ne pas trouver de vêtements pour la vie active, respectant un certain dresscode tout en permettant de faire du vélo sous la pluie", évoque celui qui cible les hommes de 30 à 60 ans.

Revendiquant un esprit "sportailoring", la marque -qui fait appel à une styliste freelance- propose une courte gamme d’une vingtaine de produits au style intemporel et élégant, sans enjeu saisonnier. Comme dans l’univers sportif, on retrouve les premières couches, à savoir des chemises ou polos fins en laine mérinos (thermo-régulante, et ne retenant pas les odeurs de transpiration), les deuxièmes couches (pull, blazer…) et les troisièmes couches, à savoir un imperméable et un blouson. S’y ajoute un modèle de pantalon en flanelle de laine.

Les détails techniques qui facilitent l’usage du deux-roues? Des coupes adaptées en longueur, des zips sous les aisselles pour favoriser la ventilation, des poches zippées, des matières stretch, un gousset à l’entrejambe pour faciliter les mouvements, des coutures thermocollées et des bandes réfléchissantes.


Zip sous aisselle pour la veste - Wolbe


Les prix oscillent entre 119 euros pour une chemise et 990 euros le manteau, tandis que les matières proviennent de tisseurs italiens (à 90%), allemands (membrane Sympatex) et français (pour le Tencel). La façon est réalisée en Italie, au Portugal, en Lituanie et en Turquie.

Pour se rapprocher des clients et leur présenter les produits, Wolbe a déjà testé trois pop-up stores dans la capitale, au sein de différents quartiers pour en évaluer le potentiel. Car le projet de Yann Behr est d’ouvrir cette année une première boutique à l’enseigne à Paris.

Un corner au Printemps



Dans cette quête de clients parisiens, Wolbe franchit un nouveau cap de sa jeune existence en ce début 2022 en intégrant l’offre du Printemps Haussmann. Dans le bâtiment de l’homme, au deuxième étage où sont installés des acteurs comme Paul Smith, Hugo Boss ou Figaret, la marque disposera du 9 février au 5 avril d’un corner de quinze mètres carrés pour mettre en valeur son offre. 

Pénalisé dès les premiers mois de commercialisation par l’arrivée de la crise sanitaire, Yann Behr a retroussé ses manches durant les confinements en proposant à de potentiels clients de se rendre à leur domicile avec une sélection de produits à essayer. Une solution qui a rencontré le succès (jusqu’à aller directement au siège d’une entreprise pour en habiller le patron) et reste toujours proposée.

"Avec ces nouvelles briques que sont le wholesale, le magasin en propre et le pop-up au Printemps, nous prévoyons une croissance de 30% de nos ventes pour l’année 2022". Pour financer le lancement de la marque, le dirigeant avait vendu son appartement. Désormais, afin de soutenir son développement, c’est une levée de fonds qui est programmée en 2022.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com